Les Algériens sont stressés

Le chômage serait la première cause de stress chez les Algériens, selon une étude du Centre de recherche en économie appliquée pour le développement (Cread), indique « > El Watan. Les femmes, parce qu’elles ont plus de responsabilités au sein de la famille, sont les plus concernées.