23 septembre 2017 / Mis à jour à 19:02 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Afrique du Sud
Vilmorin s’implante en Afrique du Sud

Vilmorin, producteur français de semences poursuit son développement international sur le marché mondial du maïs. Le groupe a annoncé le rachat de la société Link Seed, basée à Greytown (Etat du KwaZulu-Natal), en Afrique du Sud. Cette prise de participation à hauteur de 80% du capital de la société, permet à Vilmorin de s’implanter durablement sur un marché d’avenir où les semences génétiquement modifiées sont déjà très largement adoptées par les agriculteurs annonce le groupe qui précise que Link Seed constituera une pièce maîtresse de la plateforme de développement qui devra aborder, à moyen terme, les marchés émergents du Sud et de l`Est de l`Afrique.



Afrique du Sud en bref
L’Afrique du Sud a lancé mercredi 30 novembre un essai clinique sur plus de 5 000 personnes qui vont tester un vaccin expérimental contre le Sida rapporte RFI. C’est la première fois depuis le début...

Condamné à six ans de détention pour le meurtre de sa petite amie, Oscar Pistorius a été transféré dans une prison mieux adaptée pour les personnes handicapées. C’est ce qu’a indiqué, ce lundi 14...

Un incendie s’est déclenché dans un orphelinat à Durban, en Afrique du Sud, dans la nuit de mercredi à jeudi 14 juillet 2016, tuant huit personnes dont six enfants. D’après le porte-parole des services...


derniers articles Afrique du Sud
24 Etalons ont été retenus par le sélectionneur Paulo Duarte pour le déplacement du Burkina Faso en Afrique du Sud le 7 octobre prochain pour le compte des éliminatoires du Mondial 2018. Si Jonathan...

Opposée à la décision de la FIFA de faire rejouer le match éliminatoire au Mondial 2018 entre l’Afrique du Sud et le Sénégal en novembre prochain, la Fédération burkinabè a mis ses menaces à exécution et...

Quelle est la différence fondamentale entre un monopole soutenu par l’État et un monopole émergeant du marché ? Le premier s’appuie sur l’Etat qui le renfloue, via l’argent du contribuable, pour combler...


à la une



afrik-foot