Législatives à Sarcelles : Sylvie Noachovitch aurait tenu des propos racistes contre les Noirs et les Arabes

Sylvie Noachovitch, la candidate UMP aux législatives à Sarcelles, qui a remporté le premier tour des législatives de dimanche dernier en France, aime-t-elle tous ses concitoyens ? Il est permis d’en douter si l’on se fie à ses propos sur les Noirs et les Arabes qui ont été révélés mercredi par Le Canard enchaîné. Agressée, ce vendredi, elle rend le journal responsable de l’incident.

«Moi, mon mari peut dormir tranquille. Dans ma circonscription, il n’y a que des Noirs et des Arabes. L’idée de coucher avec l’un d’eux me répugne.», dixit la candidate UMP, Sylvie Noachovitch, qui met actuellement le socialiste Dominique Strauss-Kahn en difficulté à Sarcelles. Elle l’a devancé de 90 voix dans la huitième circonscription du Val d’Oise lors du premier tour des législatives qui s’est déroulé le 10 juin dernier. Ces propos ont été rapportés par le journal satirique Le Canard enchaîné dans son édition du mercredi 13 juin. Elle les aurait tenus récemment, durant un aparté où il était question du pouvoir de séduction de son adversaire, alors qu’elle siégeait au sein du jury du prix littéraire Monte-Cristo.

L’ancienne avocate de l’émission de la chaîne française TF1 « Sans aucun doute » a confié au quotidien Le Parisien qu’elle n’avait jamais « tenu de tels propos ». « C’est de la diffamation et une plainte va être déposée. Ce n’est pas sale, c’est dégoûtant », a-elle affirmé. Pourtant ses dires ont été confirmés, jeudi matin, sur RTL, par le journaliste Nicolas Poincaré, également membre de ce jury en précisant qu’il lui semblait qu’elle avait dit « »répulse » et non pas « répugne » ». Réagissant à cette sortie, l’association SOS Racisme a invité «Mme Noachovitch (à) présenter sans délai ses excuses aux gens qu’elle n’a pas manqué d’offenser par ses propos » et réclamé que « l’UMP condamne ces derniers, comme chaque parti républicain devrait le faire à chaque fois que de tels écarts sont constatés chez l’un de ses représentants ».

Agressée, Sylvie Noachovitch met en cause Le Canard enchaîné

Ce vendredi après-midi, Sylvie Noachovitch aurait alerté le journal 20minutes pour les informer qu’elle avait été victime d’une tentative d’étranglement. « Voilà ce que ça donne, le Canard enchaîné, j’ai été diffamée par RMC et RTL », aurait-elle souligné faisant référence à l’information publiée par le satirique. Pour Jérôme Chartier, président départemental du Val-d’Oise de l’UMP, qui l’a accompagnée pour qu’elle dépose plainte, « il y a manifestement un lien direct entre la rumeur et l’agression ». Selon lui, « des milliers d’exemplaires de l’article ont été reproduits » et circuleraient dans la ville. Sylvie Noachovitch, qui a indiqué au journal 20minutes qu’elle était « sonnée » et qu’elle avait « mal partout », aurait été examinée par l’Institut médico-légal de Gonnesse.

La violence n’étant nullement l’expression de la démocratie, les « Noirs » et les « Arabes » de Sarcelles, a l’instar de tous ses concitoyens, auront, dimanche, toute latitude pour lui exprimer leur attachement ou leur répulsion par la voix des urnes.