Maroc
Le Wydad de Casablanca, une machine à trophées
Dans le football marocain, le Wydad Casablanca est le club le plus titré sur le plan national. Il devance le Far de Rabat et le Raja Casablanca. Sa domination territoriale s’exporte aussi sur le plan continental avec le sacre en Ligue des Champions en 1992. Depuis sa création, le WAC a la particularité d’avoir au moins glané un titre lors de chaque décennie. Dans le cadre de sa chronique portrait, Afrik-Foot revient sur la vie de cette équipe.

Le Wydad de Casablanca voit le jour en 1939. Mais, la fondation du club a été très difficile à cause du protectorat français du Maroc. Après plusieurs demandes refusées par les autorités françaises pour la création du club, c’est finalement le résident général français de l’époque, Charles Noguès, qui intervient personnellement pour autoriser la création du Wydad Omnisports, le 8 mai 1937. La section football arrive en 1939. Avec une équipe composée majoritairement de musulmans marocains, la formation connaît des embûches de la part du régime de Vichy qui empêche le club d’atteindre rapidement la première division à cause de son identité nationaliste. Il faut attendre 10 ans après la création de l’équipe pour voir les Rouge et Blanc remporter leurs cinq premiers titres de champion de Maroc avant l’indépendance du pays entre 1948 et 1955.

La moisson continue

Après l’indépendance du pays, le 2 mai 1956, la Fédération royale de football met en place de nouvelles compétitions comme la Coupe du Trône et le championnat à 16 équipes pour marquer la différence avec l’ère coloniale. Sur la lancée des trophées de l’avant indépendance, le WAC s’offre la première édition de la nouvelle formule du championnat en 1957. Le Wydad traverse ensuite une période de vaches maigres, sans le moindre titre pendant plusieurs saisons, mais retrouve malgré tout le succès en 1966 en championnat, et en coupe en 1970. A noter que lors de la saison 75-76, le WAC remporte le championnat en n’ayant perdu aucune rencontre.

Sur le plan national, le Wydad Al Oumma a un palmarès rempli avec 17 titres de champion du Maroc et 9 Coupes du Trône remportés dans chaque décennie. Impérial au Maroc, le WAC a aussi conquis le continent africain avec une victoire en Ligue des Champions en 1992 face aux Soudanais d’Al Hilal Omdurman (2-0, 0-0). L’année dernière, les Rouge et Blanc sont passés tout près d’un deuxième sacre dans cette compétition mais les Sang et Or de l’Espérance de Tunis ont arrêté les Marocains. Pour la saison 2012-2013, le WAC est actuellement deuxième du championnat à un point de son éternel rival, le Raja Casablanca, avec comme objectif de poursuivre cette fabuleuse série en remportant un nouveau titre avant 2020, qui marque le début d’une nouvelle décennie.


Maroc



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com