Afrique du Sud - Ghana - Mali - Pan Afrique
CAN 2013 : le Ghana se relance face au Mali
Dans le cadre de la 2e journée de la phase de poules du groupe B de la CAN 2013, le Ghana est venu à bout du Mali (1-0) au Nelson Mandela Bay de Port-Elizabeth. Après une entrée en matière timide, les Black Stars sont montés en régime pour prendre l’avantage sur un penalty de Wakaso (38e), avant de contenir les assauts des hommes de Patrice Carteron. Un succès qui permet aux Ghanéens de prendre la tête du groupe B devant les Maliens, en attendant l’autre rencontre qui va opposer le Niger à la RD Congo.

Le Ghana tient sa revanche. Battus par le Mali lors du match pour la 3e place de la CAN 2012, les Blacks Stars sont venus à bout des Aigles ce jeudi dans le cadre de la 2e journée de la phase de poules de la compétition (1-0). Un succès acquis non sans peine pour une équipe qui a alterné le bon et le moins bon.Vainqueur de son premier match face au Niger (1-0), le Mali entrait le mieux dans la partie et prenait le jeu à son compte. Les Aigles pensaient même ouvrir le score d’entrée de jeu lorsque sur une faute de main de Dauda, le portier ghanéen, en dehors de sa surface de réparation, Seydou Keita voyait son coup franc frôler le montant gauche des buts (8e). Premier frisson pour les spectateurs du Nelson Mandela Bay. Bien que mal entrés dans la partie, les Ghanéens répondaient avec leur arme offensive numéro un, Asamoah Gyan, qui voyait sa frappe contrée au dernier moment par un défenseur (13e).

Une petite alerte pour les Aigles bien disposés sur le terrain et avec la maîtrise du jeu en leur faveur et gérait le match, sans pour autant pouvoir se montrer dangereux. A l’inverse, le Ghana montait progressivement en régime et commençait à sortir plus pour se rapprocher des cages de Samassa. Badu s’essayait à la frappe de loin mais sa tentative passait de peu au-dessus du but (23e). Un avertissement sans frais pour les Maliens, qui commençaient à reculer et s’exposer aux assauts des Black Stars. Sur un coup franc de Wakaso, Badu trouvait le poteau droit d’un Samassa battu pour le coup (32e). Pris par la vitesse retrouvée des Ghanéens, le Mali subissait désormais et N’Diaye se mettait à la faute en taclant un Badu intenable dans la surface de réparation. Wakaso se chargeait d’exécuter la sentence (1-0, 38e). Un avantage au score que les hommes de James Kwesi Appiah parvenaient à garder jusqu’à la pause, face à un adversaire qui avait perdu son jeu au fil des minutes.

Vers un Mali - RD Congo décisif

Conscient des lacunes de son équipe, Patrice Carteron faisait entrer Maïga à la place de Sigamarry Diarra dès le retour des vestiaires pour tenter de jouer plus haut. Tactique presque payante d’entrée lorsque Keita, trop court sur un service de Traoré, était trop court de quelques centimètres (46e). Les Aigles reprenaient l’avantage dans le jeu, mais sans pour autant parvenir à porter le danger devant les buts de Dauda. L’entrée en jeu de Samassa n’y changeait rien plus et c’est à l’inverse le Ghana qui se montrait menaçant sur des contres. Badu, sur un coup franc lointain, était proche du 2-0 mais sa frappe était détournée par le dernier rempart malien (78e). Une rare occasion dans un second acte où le jeu s’est concentré au milieu du terrain au fil des minutes, le Mali se montrant impuissant face à la muraille ghanéenne.

Un bloc qui ne va pas céder cette fois-ci comme lors du match précédent face à la RD Congo (2-2) et finalement s’imposer au bout du temps additionnel. Une victoire précieuse pour les Black Stars qui redistribuent totalement les cartes dans ce groupe C dont ils prennent la tête en attendant l’autre rencontre qui va opposer les Léopards au Niger. Ils s’assurent surtout un dernier match face à une équipe nigérienne plus faible sur le papier et qui devrait, sauf surprise, leur poser moins de problèmes que leurs deux premiers adversaires. Tout l’inverse du RDC-Mali qui s’annonce déjà explosif.

Le film du match

- Les compositions de départ

Le onze du Ghana : Dauda - Painstil, Vorsah, Boye, Afful - Rabiu, Badu - Adomah, Kwadwo Asamoah, Wakaso - Gyan.

Le onze du Mali : Samassa - Diawara, A. Coulibaly, N’Diaye, Tamboura - Sissoko, Samba Diakité - M. Traoré, S. Keita, S. Diarra - Diabaté.


Afrique du Sud



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com