18 décembre 2014 / Mis à jour à 19:02 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Chine - Nigeria
Nigeria : un ouvrier chinois tué, la Chine proteste

Un ouvrier chinois a été abattu le vendredi 19 octobre dans la ville de Maiduguri dans le Nord-Est du Nigeria, souvent considéré comme quartier général du groupe islamiste Boko Haram. Suite à ce meurtre, la Chine a formulé une protestation officielle. Le porte parole de la diplomatie chinoise, Hong Lei, a ainsi déclaré, "Le ministère chinois des Affaires étrangères attache une grande importance à cette affaire", il continue en "exigeant que le Nigeria prenne des mesures concrètes pour assurer la sécurité des ressortissants et des organismes chinois".


Nigeria en bref
Des membres présumés du groupe terroriste nigérian Boko Haram ont massacré 32 personnes et en ont enlevé plusieurs dizaines d’autres, dont de nombreuses femmes, dans leur attaque contre le village de...

Une cour martiale nigériane a condamné à mort mercredi 54 soldats accusés de mutinerie pour avoir refusé de participer à une opération contre le groupe terroriste nigérian de Boko Haram dans le nord-est...

Les syndicats Pengassan et Nupeng, les deux plus importants du secteur pétrolier, ont entamé ce mardi le deuxième jour d’une grève illimitée. Ils proteste notamment contre « l’incapacité du...


derniers articles Nigeria
Le groupe terroriste Boko Haram continue de semer la terreur dans le nord du Nigeria. Après avoir attaqué le village de Gamsuri, dans le nord-est, et tué plusieurs dizaines d’hommes, la nébuleuse a...

Des membres de Boko Haram ont attaqué le village de Gumsuri, tuant 32 personnes, enlevant plusieurs dizaines d’autres villageois.

La justice nigériane a condamné à mort 54 soldats accusés de mutinerie pour avoir refusé de participer à une opération contre le groupe terroriste Boko Haram.


à la une




en bref