24 juillet 2014 / Mis à jour à 16:36 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Chine - Nigeria
Nigeria : un ouvrier chinois tué, la Chine proteste

Un ouvrier chinois a été abattu le vendredi 19 octobre dans la ville de Maiduguri dans le Nord-Est du Nigeria, souvent considéré comme quartier général du groupe islamiste Boko Haram. Suite à ce meurtre, la Chine a formulé une protestation officielle. Le porte parole de la diplomatie chinoise, Hong Lei, a ainsi déclaré, "Le ministère chinois des Affaires étrangères attache une grande importance à cette affaire", il continue en "exigeant que le Nigeria prenne des mesures concrètes pour assurer la sécurité des ressortissants et des organismes chinois".


Nigeria en bref
Au moins 15 000 personnes ont quitté le nord du Nigeria après une attaque meurtrière menée par le groupe terroriste Boko Haram, dans la ville de Damboa, dans l’Etat de Borno, au cours du week-end, ont...

Au moins dix personnes sont décédées lundi après qu’un camion transportant de l’eau a fini sa course dans un marché à Lagos. Des témoins affirment que l’accident s’est produit vers 09h30 heure locale....

Un hélicoptère de la Force aérienne nigériane s’est écrasé à Bama, dans l’Etat nigérian de Borno, ont rapporté lundi les autorités militaires du pays. D’après le porte-parole de la Défense nationale, Chris...


derniers articles Nigeria
Alors qu’il n’a toujours pas signé de prolongation de contrat en tant que sélectionneur du Nigeria, Stephen Keshi pourrait être remplacé à son poste d’ici le début de la phase de groupes des...

Le leader nigérian de l’opposition, Muhammadu Buhari, qui a été un des dictateurs militaires du pays dans les années 80, a été visé, mercredi soir, par un attentat.

Un couvre-feu de 24 heures a été décrété après une attaque qui a fait au moins 25 morts, ce mercredi, à Kaduna (nord). L’attentat suicide visait un des dignitaires musulmans de la ville, très critique...


à la une




en bref