19 avril 2014 / Mis à jour à 20:35 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Chine - Nigeria
Nigeria : un ouvrier chinois tué, la Chine proteste

Un ouvrier chinois a été abattu le vendredi 19 octobre dans la ville de Maiduguri dans le Nord-Est du Nigeria, souvent considéré comme quartier général du groupe islamiste Boko Haram. Suite à ce meurtre, la Chine a formulé une protestation officielle. Le porte parole de la diplomatie chinoise, Hong Lei, a ainsi déclaré, "Le ministère chinois des Affaires étrangères attache une grande importance à cette affaire", il continue en "exigeant que le Nigeria prenne des mesures concrètes pour assurer la sécurité des ressortissants et des organismes chinois".


Nigeria en bref
L’armée nigériane avait annoncé la libération de la majorité des lycéennes enlevées lundi à Chibok par des hommes armées, mercredi. Une affirmation démentie jeudi par les autorités de...

Le ministère de la Défense du Nigeria a reconnu ce vendredi que la plupart des 129 lycéennes enlevées par les islamistes de Boko Haram dans le nord-est du pays étaient toujours portées...

Des islamistes lourdement armés auraient attaqué un établissement d’enseignement secondaire de Chibok, au nord-est du Nigeria, lundi soir, enlevant par la même occasion au moins 200 jeunes...


derniers articles Nigeria
Les familles des 129 lycéennes enlevées dans la nuit de lundi à mardi, toujours sans nouvelles de leurs enfants, ont décidé d’agir face au manque d’action des...

Suite à l’enlèvement d’une centaine de filles dans la nuit de lundi à mardi, dans la ville de Chibok, le Président nigérian, Goodluck Jonathan, a convoqué, ce jeudi, une réunion des...

Après l’enlèvement de masse de plus d’une centaine de lycéennes lundi soir, l’incertitude planait toujours mercredi sur le sort des jeunes...


à la une




en bref