24 juillet 2014 / Mis à jour à 21:34 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Mali - Suisse
Mali : le COREN reproche à la Suisse de reprendre en main le MNLA

La Confédération Suisse vient d’être vivement condamnée par le collectif des ressortissants du Nord (COREN), pour avoir "repris" en main le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), chassé du Nord-Mali par des groupes islamistes proches d’Al-Qaïda. D’après un communiqué qui vient de parvenir au Mali à l’un des correspondants de l’agence Xinhua, le COREN accuse la Suisse : « Selon des informations crédibles et concordantes, la Confédération suisse, à travers son Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE), a participé à l’organisation et au financement d’une réunion politique des rebelles touareg indépendantistes du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) les 25, 26 et 27 juillet à Ouagadougou. Et sous le couvert d’une clarification de ses revendications, en vue d’un règlement politique de la crise que connaît le Mali, par sa faute, la Suisse a permis au MNLA d’adopter des dispositions urgentes pour l’atteinte de ses objectifs ».


Mali en bref
La présidente de la Commission de l’Union africaine (UA), Nkosazana Dlamini-Zuma, a rendu hommage jeudi au lancement des négociations inter-maliennes entre groupes armés du nord et gouvernement, à...

Un contingent sénégalais de 140 policiers a quitté la capitale du Sénégal, Dakar, mercredi dernier dans la soirée à destination du Mali, dans le cadre de la Mission de maintien de la paix des Nations...

Le groupe djihadiste Al-Mourabitoune avec à sa tête Mokhtar Belmokhtar a revendiqué mercredi soir l’attentat-suicide à la voiture piégée qui a coûté la vie à un soldat français dans la région de Gao au...


derniers articles Mali
Alors que les autorités algériennes ne communiquent toujours pas à propos de la disparition d’un avion d’Air Algérie, la théorie de l’attentat est évoquée en France, même si celle du crash reste la...

L’avion d’Air Algérie qui a disparu ce jeudi matin, 50 minutes après son décollage du Burkina Faso, se serait écrasé au Mali.

Bien que compliquées, les discussions entre groupes armés du Nord-Mali et autorités de Bamako, qui ont débuté le 16 juillet à Alger, s’achèvent ce jeudi 24 juillet. Les négociations, qui seront entamées...


à la une




en bref