8 juillet 2015 / Mis à jour à 00:07 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Mali - Suisse
Mali : le COREN reproche à la Suisse de reprendre en main le MNLA

La Confédération Suisse vient d’être vivement condamnée par le collectif des ressortissants du Nord (COREN), pour avoir "repris" en main le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), chassé du Nord-Mali par des groupes islamistes proches d’Al-Qaïda. D’après un communiqué qui vient de parvenir au Mali à l’un des correspondants de l’agence Xinhua, le COREN accuse la Suisse : « Selon des informations crédibles et concordantes, la Confédération suisse, à travers son Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE), a participé à l’organisation et au financement d’une réunion politique des rebelles touareg indépendantistes du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) les 25, 26 et 27 juillet à Ouagadougou. Et sous le couvert d’une clarification de ses revendications, en vue d’un règlement politique de la crise que connaît le Mali, par sa faute, la Suisse a permis au MNLA d’adopter des dispositions urgentes pour l’atteinte de ses objectifs ».


Mali en bref
La France, fortement impliquée dans la résolution de la crise au Mali, a félicité ce lundi le président malien Ibrahim Boubacar Keïta pour la signature de l’accord de paix par tous les protagonistes....

L’armée malienne est de retour depuis ce mardi dans la ville de Ménaka. Cette dernière était sous le contrôle des rebelles de la coordination du mouvement de l’Azawad depuis mai 2014 avant d’être...

Lors d’une visite ce mardi de la mission de l’ONU au Mali, les groupes armés pro-gouvernement ont annoncé qu’ils refusaient de quitter la ville de Ménaka malgré un accord signé quelques jours plus tôt...


derniers articles Mali
Lors de l’opération dans la région de Kidal, au nord-Mali, au cours de laquelle deux militaires français ont été blessés, l’un des responsables opérationnels d’Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI),...

En position plus ou moins favorable à l’issue de la manche aller, le Mali, tombeur 3-1 de la Guinée Bissau, et la Guinée, qui a ramené un nul du Liberia (1-1), ont franchi l’obstacle du tour...

Lors d’une plénière à l’Assemblée nationale mauritanienne, des parlementaires ont demandé que le français soit remplacé par l’arabe qui sera alors la langue officielle et de travail pour le G5 du...


à la une




en bref