Mauritanie - Tunisie - Portraits
Sur les traces d’Adama Abderrahmane Dieng
Son nom ne vous dit peut-être rien, mais Adama Dieng pourrait être l’une des grosses surprises du sélectionneur de l’équipe nationale de Mauritanie, Patrice Neveu. Aujourd’hui sociétaire du Club Olympique de Médenine en troisième division du championnat tunisien de football, le jeune attaquant mauritanien tente de se faire une place de choix au pays de Carthage. Maurifoot fait la lumière sur une pépite aux dents longues.

Né le 16 mai 1990 à Nouakchott, Adama Abderrahmane Dieng a commencé à taper dans un ballon très jeune dans les rues de la capitale mauritanienne. Ses aptitudes à manier le cuir lui ont rapidement permis d’intégrer l’Académie nationale de football avant de débuter sa carrière dans le championnat local sous les couleurs du Nasr de Sebkha. Entre temps, le jeune prodige se fera remarquer de fort belle manière dans le Tournoi scolaire de football appelé Challenge Sidi Mohamed Abbas, au sein du lycée Petit Centre en emmenant les siens en huitième de finale de la compétition. Rapide, technique et surtout puissant, Adama ne tarde pas à se faire un nom en première division du Championnat de Mauritanie de football, remportant au passage un titre de champion et une coupe nationale lors de ses trois années passées avec le Nasr de Sebkha.

Le pari tunisien

Adama Dieng prend conscience que pour continuer sa progression, il doit absolument s’envoler vers d’autres cieux. Et après quelques saisons avec le club de l’ASC Police, le jeune talent tente le pari du championnat tunisien et atterrit au Club Olympique de Médenine en troisième division. Le club entrainé, par Lotfi Sebti, avait connu son apogée dans l’élite du football tunisien au début des années 2000, avant d’être en proie à d’énormes difficultés financières et de rétrograder en Ligue 3 en 2007. Comme tout nouveau joueur, les débuts sont compliqués pour Adama "à mon arrivée en Tunisie, c’était un peu difficile. Mais je n’ai pas baissé les bras et j’ai continué à bosser. Voilà, j’ai eu la chance d’être recruté par le C. O. Médenine. Pour le moment ça se passe très bien al hamdoulillah. Le coach me fait confiance et je m’intègre bien dans l’équipe", confiait-il à Maurifoot.

Et ne nous y trompons pas. Le niveau de la division fréquentée ne remet nullement en cause les qualités du jeune mauritanien. Les exemples les plus frappants sont ceux de Franck Ribéry ou encore Mathieu Valbuena, qui, avant de faire les beaux jours de l’équipe de France et des plus grands clubs européens, ont longtemps sillonné les divisions inférieures françaises.

Un rêve en Vert et Jaune

A bientôt vingt-deux ans et pour sa première saison en Tunisie, Adama Dieng s’impose déjà comme un membre important de l’effectif du CO Médenine. Les statistiques flatteuses (3 buts en 8 matchs) du natif de Nouakchott n’ont pas manqué de taper dans l’œil de l’actuel sélectionneur de l’équipe nationale de Mauritanie Patrice Neveu, qui connait bien le club pour l’avoir coaché entre 1999 et 2002. "Le sélectionneur m’a appelé et m’a parlé de l’équipe nationale. Il s’est aussi renseigné sur mon état de forme avec mon club de Médenine, combien de buts j’ai marqué et tout. Il m’a dit qu’on reste en contact, donc on verra bien" nous confiait Adama.

Le train Mourabitoune ne passera peut être pas deux fois, et l’ancien du Nasr Sebkha en est bien conscient : "c’est un rêve pour moi de pouvoir jouer dans l’équipe nationale de Mauritanie. J’y pense depuis très longtemps et j’espère que j’y arriverai un jour. Je vais tout faire pour représenter mon pays si on m’en donne l’occasion inchà’Allah". Du talent, de l’ambition et des rêves plein la tête, toutes les conditions sont réunies pour permettre à Adama Dieng de durablement s’imposer dans le milieu. Et même si la comparaison avec le parcours de Dominique Da Sylva (de la Mauritanie à la Tunisie) est toute faite, la marge de progression reste encore énorme pour Adama avant d’espérer rattraper son illustre prédécesseur. Mais avec du travail et du sérieux, tout reste possible.

Brahim Sow Deïna
© Maurifoot


Mauritanie



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com