27 mars 2015 / Mis à jour à 23:27 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Japon - Tunisie
Tunisie : le Japon veut aider à développer le tourisme en Tunisie

Selon l’accord signé mardi à Tunis, l’Agence Japonaise de coopération internationale (JICA) va désormais apporter son expertise à la Tunisie en matière de tourisme. Elyes Fakhfakh, ministre du Tourisme et Ryuichi Tomizawa, chef de la Représentation de la JICA en Tunisie ont ainsi ratifié « le projet de renforcement des capacités en matière de promotion touristique ». Il s’agit là pour la Tunisie de mettre en place une "opération séduction" pour attirer les touristes asiatiques et notamment japonnais alors que les touristes européens et africains ont abandonné le pays comme destination de vacances suite aux mouvements populaires de la révolution de Jasmin.

Lire aussi :

- La Tunisie rêve de ses touristes algériens et français


Tunisie en bref
Une semaine après l’attentat au musée Bardo, les autorités tunisiennes ont démenti la responsabilité de l’Etat islamique dans l’attaque. Elles accusent, ce jeudi, le groupe islamiste Al-Qaïda d’être...

L’attentat du musée Bardo, le 18 février dernier ? est dans tous les esprits en Tunisie. Une semaine après, des centaines de Tunisiens se sont rassemblés devant le musée afin de véhiculer un message de...

Pour sa deuxième année consécutive, la Tunisie abrite le Forum social mondial. Débutant ce mardi, cet événement est placé sous la lutte contre le terrorisme, une semaine après l’attentat au musée Bardo...


derniers articles Tunisie
Une semaine après l’attentat au musée Bardo qui a fait 21 morts dont 20 touristes, la Tunisie accuse l’organisation islamiste Al-Qaïda d’être responsable de...

En fin de contrat avec le TP Mazembe à partir du 5 avril, Patrice Carteron est le favori pour succéder à Ghazi Gherairi à la tête du CS Sfaxien. Le technicien tunisien et le CSS se sont séparés à...

Au total 23 personnes, dont une femme, soupçonnées de complicité avec les auteurs de l’attaque terroriste contre le musée du Bardo à Tunis, ont été interpellées.


à la une




en bref