France - Gabon - RDC
Lloyd Palun, la révélation des Panthères du Gabon
Sa première sélection avec les Panthères du Gabon ne sera pas passée inaperçue. Le jeune Lloyd Palun, face à la RD Congo (2-0), ce mercredi, a brillé par sa présence sur le terrain, s’attirant même les applaudissements du public et les encouragements de son sélectionneur, Gernot Rohr.

Titularisé en tant que milieu défensif face à la RD Congo (2-0), ce mercredi à Mantes-La-Ville, Lloyd Palun a réalisé une excellente prestation. Malgré une entrée en matière un peu timide, le joueur de l’OGC Nice ne s’est pas laissé démonté par ses adversaires. "Dans un premier temps ça été un peu difficile car je ne connaissais pas le jeu des Africains. Pendant les dix premières minutes, ça été très vite, surtout au milieu, a expliqué le jeune homme de 22 ans à Afrik-foot. Après c’est venu tout seul. J’ai eu comme un second souffle et tout s’est bien passé. Je me suis libéré de toute la pression qu’il y avait autour de moi."

Pendant 85 minutes, le charismatique milieu de terrain ne lâchera rien et se battra jusqu’au bout. Sa sortie a d’ailleurs été particulièrement saluée par le public. Le sélectionneur Gernot Rohr se félicita même de lui avoir accordé sa confiance. "Je suis content de sa prestation. Il s’en est très bien sorti. Il s’est montré à la hauteur de nos attentes avec ce poste de milieu défensif. C’est une belle trouvaille pour le Gabon mais aussi pour son club l’OGC Nice", a assuré le patron des Panthères. Une trouvaille, c’est le cas de le dire. Il y a encore quelques mois, Lloyd Palun n’avait pas la nationalité gabonaise…

Repéré par l’entraîneur adjoint du Gabon, José Cobos, il a été convié à une séance d’entraînement avec les Panthères en septembre alors qu’il n’avait pas de passeport gabonais. "Mon entraineur de la Trinité a joué dans le passé à l’OGC Nice avec José Cobos. Il lui a parlé de moi et on m’a appelé pour faire un stage sur la Côte d’Azur avec la sélection nationale. C’était la veille du match contre le Burkina-Faso. Je me suis entrainé avec eux et le sélectionneur m’a repéré, explique le milieu défensif. À ce moment là, je n’avais pas la nationalité gabonaise et pour l’obtenir ça été toute une histoire. Ma mère qui est d’origine gabonaise a la nationalité française. Elle devait donc prouver qu’elle était bien gabonaise avec un certificat de nationalité. Bref, ça été compliqué..." Quelques mois plus tard, tout est rentré dans l’ordre et Lloyd a pu intégrer l’équipe en bonne et due forme. "Moi qui ne connaissais pas le Gabon, je suis plutôt fier de représenter mon pays. Grâce à la sélection, je me suis fais connaître. J’ai envie de découvrir le Gabon et ses supporters", a précisé le joueur.

Une fulgurante ascension

Il y a encore quelques mois, le Franco-gabonais était pourtant encore inconnu. Tout droit débarqué de La Trinité, club de CFA 2, après être passé par Martigues, Lloyd Palun a rejoint l’OGC Nice pour renforcer l’équipe réserve. "J’ai signé un contrat amateur de six mois mais j’espère que d’ici la fin de saison, ils me feront signer en pro." Parce que maintenant, il est hors de question pour le jeune homme de s’arrêter là : "C’est fini le monde amateur pour moi. Je ferai tout pour avoir ma place au sein de l’équipe pro de Nice." Une détermination sans faille qui semble lui sourire. A peine quelques semaines après avoir intégré le club de Nice, le métis a fait ses premiers pas avec les professionnels, lors de la rencontre contre Drancy en Coupe de France (1-0). "Le coach, Eric Roy, m’a félicité malgré la petite embrouille à la fin du match (altercation avec un joueur du camp adverse, NDLR). Il m’a demandé de garder mon sang-froid à l’avenir."

Des encouragements, qui ne lui ont pas, pour autant, fait tourner la tête. Le jeune international reste lucide et conscient du travail à fournir pour atteindre le top niveau : "J’ai encore beaucoup de choses à travailler, surtout au niveau du physique. Je dois être plus large, plus robuste pour bloquer l’adversaire. Surtout les Africains, ils sont costauds", plaisante t-il. En attendant de réaliser son rêve, Lloyd reste serein. "Je pense que je mérite ma place au sein des pros. En tout cas, je ferai tout pour y parvenir. C’est fini le bas niveau !" Quant à son avenir et ses objectifs, tout est clair pour lui : "Signer un contrat pro, être titulaire à l’OGC Nice et surtout devenir un des piliers des Panthères."


France



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com