E-SAME : la première plateforme de télémédecine « tout-en-un » 100 % africaine

Dans une Afrique où l’accès à un professionnel de santé représente l’un des plus grands défis, 60 % des Africains n’ont pas accès à des soins de qualité. C’est un problème auquel Africa-Med a décidé de répondre en créant E-SAME, la première plateforme de télémédecine 100 % africaine.

Une solution africaine pour les Africains

Afri-med est une entreprise qui travaille depuis près de 8 ans maintenant afin de fournir aux Africains des solutions d’assistances médicales à destination des particuliers et des entreprises. Il lui a fallu 5 années de développement pour mettre au point sa solution de e-santé E-SAME.

E-SAME est la première plateforme de télémédecine africaine. Elle a surtout le mérite d’être une solution développée par des Africains pour les Africains. En effet, de sa conception à sa mise au point, en passant par sa gestion quotidienne, cette solution est 100 % africaine.

Présenté comme un véritable facteur de proximité entre le médecin et le patient, son objectif est d’apporter une réponse au besoin en expertises médicales sur les plans national et international. Ce projet prouve une fois de plus que l’Afrique dispose d’une expertise de pointe dans le domaine de la télémédecine.

La plateforme réunit un comité scientifique qui regroupe des experts médicaux dans divers domaines et résidents en Afrique et en Europe. Le comité comporte aussi des professeurs de médecine des hôpitaux de Paris reconnus au plan mondial.

Une solution tout-en-un

Être une solution 100 % africaine pour les Africains, voilà qui est noble. Cependant, E-SAME ne s’en contente pas. Il s’agit surtout d’une « tout-en-un ». À ce titre, la plateforme de télémédecine implique :

  • la téléconsultation ;
  • la téléexpertise ;
  • la télé assistance ;
  • la télésurveillance incluant la régulation médicale.

Grâce à ce panel de services, E-SAME assure le suivi des patients souffrant de pathologies chroniques très récurrentes en Afrique telles que l’hypertension, le diabète, l’insuffisance cardiaque, l’insuffisance rénale, etc.

Dans un contexte de Covid-19 où les frontières sont fermées, E-SAME assure la continuité des soins médicaux, notamment pour les patients dont le suivi se fait à l’étranger.

Cette solution optimise aussi le suivi médical de proches par les parents résidant à l’étranger via un système de parrainage et un mécanisme de paiement de médicaments en ligne.

Il convient de préciser que E-SAME est aussi au service des centres de santé, des praticiens et des assurances.

Une plateforme hautement sécurisée

Pour une plateforme de cette envergure, la sécurité occupe une place importante. E-SAME est hautement sécurisée. Toutes les informations fournies par les patients sont confidentielles et leur accès est sécurisé, avec une place de choix aux règles de respect de la vie privée et de protection de données précise la société.

Pour découvrir la plateforme https://www.secondavismedical.fr/

A savoir :

• Déficit de 2 millions de professionnels de la santé en Afrique et en Asie selon l’OMS ; • 40 fois plus de médecins au Qatar ou 26 fois plus en Espagne pour 1000 habitants qu’en Afrique • 15.1 professionnels de la santé pour 10000 habitants (médecins 2.7/10000 et corps paramédical 12.4/10000) en Afrique, bien en-dessous du seuil critique de 23 professionnels de la santé pour 10000 habitant recommandé par l’OMS • Énormes disparités entre les pays : Niger 1.6/10000 et Botswana 37.5/10000 par exemple. • Environ 145 000 médecins en Afrique subsaharienne (5 % des 2 877 000 médecins en exercice en Europe) pour desservir une population de 821 millions.

Lire aussi : Didier Raoult, un druide africain pour sauver le monde