Kenya : des élections sous haute tension

Le leader de l’opposition, Raila Odinga, et son parti contestent les résultats de la présidentielle du 27 décembre 2007, dénonçant des fraudes en faveur du président sortant, Mwai Kibaki. Cette contestation a entraîné des violences électorales qui ont fait plusieurs centaines de morts et des milliers de personnes déplacées sur fond de tensions ethniques. La communauté internationale s’est mobilisée pour trouver une solution à la crise.