Sénégal, Covid-19 : des enfants toujours dans la rue, des animaux errants aussi (vidéos)

Au Sénégal, malgré la dangereuse propagation de la maladie à Coronavirus qui a fait neuf morts pour plus de 800 cas détectés positifs, l’explosion des cas communautaires n’a pas convaincu les autorités administratives et sanitaires à appliquer les mesures édictées. Dans les rues, les enfants et les animaux errent toujours. En attestent ces vidéos prises ce mardi 28 avril 2020, au matin.

La montée en flèche des cas communautaires de personnes atteintes de Coronavirus a fini d’inquiéter les autorités sénégalaises qui ont décidé de corser les mesures prises pour freiner la propagation exponentielle de la maladie dans ce pays d’Afrique de l’Ouest. Outre le confinement partiel, matérialisé par l’instauration de l’état d’urgence sanitaire, doublé d’un couvre-feu qui court de 20 heures à 6 heures du matin, les autorités ont décidé de vider les rues du Sénégal de personnes et autres animaux errant, potentiels vecteurs de la maladie.

Alors que des autorités, notamment le gouverneur de Thiès, a décidé de ramener les enfants talibés chez leurs parents, de gré ou de force, voilà que quelques trois jours après la décision, les enfants continuent d’errer dans les rues de la Capitale du Rail. Et comme si cela ne suffisait pas, voilà que les animaux errant, notamment des bœufs, supposés envoyés en fourrière, fouillent encore les poubelles dans la ville de Thiès.

A lire : Ramadan au Sénégal : les marchés fermés, Auchan pris d’assaut en ces temps de Covid-19

Cette situation intervient au moment où la ville de Thiès a enregistré deux nouveaux cas de Coronavirus issus de la transmission communautaire. Il s’agit tous deux de talibés (enfants de la rue), deux jeunes mendiants dont on ignore, à ce jour, les personnes avec qui ils ont été en contact pour qu’elles leurs transmettent la maladie. A l’heure où les signaux sont au rouge, avec une pic épidémique attendu dans les prochains jours, voilà que les autorités semblent lâcher du lest.

Toutefois, ce mardi matin, des agents de la municipalité ont interpellé un mendiant, un adolescent, qu’ils ont consigné dans les locaux de la ville de Thiès, « le temps que le maire arrive et décide de son sort. Car, il est inconcevable qu’on se tue à leur donner à manger en leur apportant de la nourriture chez eux, et qu’ils continuent d’errer dans les rues », a martelé un agent de la mairie, furieux.

A lire : Sénégal, Covid-19 : les enfants de la rue, véritable bombe à retardement

Toujours est-il que, tous les matins, à l’heure où les agents des forces de l’ordre ne sont pas encore présents dans les différentes artères de la ville, les enfants et les bœufs errant arpentent les différents chemins, à la recherche de leur pitance, au risque de mettre en danger les populations, à travers une potentielle propagation de la maladie à Coronavirus. Le Sénégal est à 823 cas détectés de Covid-19, pour 9 décès, 296 guéris et 57 patients suivis dans les centres de soin.

A lire : Sénégal, Covid-19 : le port du masque non respecté, les enfants toujours dans les rues (vidéos)