Pourquoi Iñaki Williams ne jouera pas pour le Ghana


Lecture 2 min.
Pourquoi Iñaki Williams ne jouera pas pour le Ghana

Né à Bilbao et d’origine ghanéenne par ses parents, Iñaki Williams (26 ans), est un international espagnol, qui peut toujours jouer pour les Black Stars. Ce qu’il a toujours refusé. En effet, la mère du footballeur basque a finalement révélé la vraie raison pour laquelle son fils a choisi de représenter l’Espagne et non sa patrie, le Ghana.

La fédération ghanéenne de football a fait de son mieux pour convaincre le virevoltant ailier de l’Athletic Bilbao Iñaki Williams, mais qui n’a jamais accepté de rejoindre les rangs des Black Stars. Alors que beaucoup de gens se demandent pourquoi il a snobé le Ghana, étant donné qu’il n’est pas considéré comme assez bon pour la Roja d’Espagne, sa mère a donné la vraie raison. En effet, elle ne supporterait pas les insultes et les critiques des supporteurs ghanéens.

« Je ne peux pas accepter les insultes et les abus que les Ghanéens font aux joueurs, après leur échec dans les tournois. C’est trop de voir que les parents des joueurs reçoivent leur propre part d’insultes et d’abus, en particulier leurs mères. La mère d’Asamoah Gyan en est un exemple typique », a-t-elle indiqué.

Inaki williams

Il faut dire que les choses n’ont pas été faciles, au début, pour les parents d’Iñaki Williams. Son père Felix Williams et Maria Arthur auraient rejoint l’Espagne en traversant le désert à pied et en escaladant la barrière frontalière de Melilla. Grâce à leur fils Iñaki Williams, qui évolue depuis un certain temps à l’Athletic Bilbao, les choses ont beaucoup changé.

À rappeler qu’Iñaki Williams ne compte qu’une seule sélection avec l’équipe A de l’Espagne. Il débute avec l’Espagne de Vicente del Bosque, le 29 mai 2016, lors d’un match amical face à la Bosnie. Il a également été sélectionné à 5 reprises avec l’équipe du Pays basque, qui n’est pas membre de la FIFA, ni de l’UEFA et ne participe donc pas aux tournois internationaux. Mais, elle participe à des matchs amicaux contre des équipes officielles, depuis 1937.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter