Melilla, 18 mois après le drame : nouvelle tentative de passage de plus d’un millier de migrants


Lecture 2 min.
carte de Ceuta et Melilla
Carte de Ceuta et Melilla

Hier, une tentative d’entrée massive de migrants a eu lieu à Melillla, à la frontière entre le Maroc et et l’Espagne. Il y a 18 mois, les violences conjointes des forces de sécurité espagnoles et marocaines contre les migrants avaient coûté la vie à 23 personnes. Cette nouvelle tentative souligne la persistance de la crise migratoire en Europe et les tensions à la frontière maroco-espagnole.

Le 1er janvier 2024, plus de 1100 migrants ont de nouveau tenté de franchir la frontière entre le Maroc et l’Espagne. Cette fois, les forces de sécurité marocaines ont réussi à empêcher les migrants de franchir la frontière sans recourir à la force. Les migrants ont été interpellés  dans la nuit du Nouvel An, rapporte un communiqué de l’Etat-major général des Forces armées royales (FAR), relayé par l’agence MAP. Les interpellations se sont déroulées dans les villes de Nador, Melilla, M’diq et Fnideq, proche de Ceuta. Cet événement rappelle cependant les tristes circonstances du drame de juin 2022.

Rappel du drame de juin 2022

Le 24 juin 2022 un drame s’était produit lorsque 2 000 migrants avaient tenté de franchir la frontière. Les affrontements avec les forces de sécurité espagnoles avaient abouti à la mort d’au moins 23 migrants. Ce jour-là, les migrants, principalement originaires d’Afrique subsaharienne, avaient escaladé les barrières de sécurité mais avaient été repoussés, avec des méthodes telles que l’utilisation de gaz lacrymogènes et de canons à eau. La pluspart étaient mortes par asphyxie et les associations avaient dénoncé le rôle trouble joué par les forces de sécurité des deux cotés marocaines et espagnoles qui avaient coincé les migrants.

Bien qu’une enquête ait été ouverte par les autorités espagnoles pour examiner les événements de 2022, il n’y a eu aucune condamnation des deux côtés de la frontière. Des questions demeurent quant à l’usage de la force par les forces de sécurité et les mesures prises pour éviter de tels drames. La tentative d’hier met en lumière les défis continus de la crise migratoire en Europe, nécessitant des solutions à la fois humanitaires et politiques.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter