MMA : Plessis contre Adesanya pour le Premier « Derby Africain », un duel de titans à l’UFC très attendu


Lecture 3 min.
Plessis contre Adesanya
Plessis contre Adesanya

Le monde du MMA est en ébullition parce que l’UFC s’apprête à offrir un spectacle sans précédent : pour la première fois, deux combattants africains, Dricus du Plessis et Israel Adesanya, s’affronteront pour un titre de champion du monde. Le 17 août à Perth, en Australie, tous les regards seront tournés vers ce choc historique, porteur de tensions et de fierté continentale.

L’affrontement entre Du Plessis et Adesanya est bien plus qu’un simple combat de MMA. C’est l’apogée d’une rivalité enflammée, née de déclarations piquantes et de provocations publiques. Tout a commencé en avril 2023, lorsque Dricus du Plessis, le champion sud-africain, a annoncé ses ambitions de devenir « le premier champion africain à l’UFC ». Cette déclaration a été perçue comme une attaque directe contre Israel Adesanya, ancien champion, et d’autres figures majeures comme Francis Ngannou et Kamaru Usman, qui vivent et s’entraînent hors d’Afrique.

Les réactions ont été explosives

Israel Adesanya, originaire de Lagos, n’a pas tardé à répondre. Promettant de « traîner sa carcasse dans toute l’Afrique du Sud » et de « le tabasser jusqu’à ce qu’il devienne noir« , Adesanya a exprimé son indignation face aux propos de Du Plessis.

Il a également ajouté : « Je vais l’emmener à l’école de la cage et de l’histoire. Il crée de la division. Je n’ai jamais remis en question qu’il était africain, car il est né en Afrique. Mais qui est-il pour me dire qui je suis ?« 

La tension entre les deux combattants n’a cessé de croître. Lors de l’UFC 290, Adesanya, présent en tant que spectateur, a été invectivé par Du Plessis dans la cage, marquant une nouvelle étape dans leur querelle.

Le Sud-Africain a rétorqué : « Je ne suis pas ton frère (…) Il paraît que tu es un Néo-zélandais« , soulignant ainsi la complexité de leur rivalité. Adesanya, avec sa verve habituelle, a répondu : « Je n’ai pas besoin de test ADN« . Cette confrontation verbale a scellé le sort de leur duel : « Règlement de compte à Perth » était désormais officiel.

A lire aussi : UFC 263 : Israel Adesanya empoche un cachet de 500 000 dollars

L’affiche de tous les enjeux

Le combat du 17 août ne sera pas seulement un affrontement pour le titre. Il symbolisera la fierté de deux nations africaines et de leurs fans respectifs. Les déclarations provocantes et les échanges acerbes ont transformé cette rencontre en un événement majeur, attendu par des millions de fans à travers le monde. La question reste : qui des deux guerriers africains, Du Plessis ou Adesanya, sortira victorieux de cet octogone historique ?

Une occasion unique pour l’Afrique

Au-delà des tensions et des provocations, ce combat représente une opportunité unique pour le continent africain. Voir deux de ses fils s’affronter pour un titre de champion du monde à l’UFC est un moment de fierté et un signe de la montée en puissance des combattants africains dans le monde des arts martiaux mixtes. Quelle que soit l’issue du combat, l’Afrique en sortira gagnante, ayant montré au monde entier la qualité et la détermination de ses champions.

A lire aussi : Ngannou vs Joshua : le combat de boxe le plus attendu de l’année fixé au 8 mars 2024

Le 17 août à Perth, les projecteurs seront braqués sur cet affrontement épique. Les fans, impatients, attendent de voir qui entre Dricus du Plessis et Israel Adesanya gravera son nom dans l’histoire de l’UFC comme le champion africain ultime. Que le meilleur gagne !

Newsletter Suivez Afrik.com sur Google News