Miss Monde et la charia

C’est la capitale nigériane, Abuja, qui accueillera en novembre le concours de Miss Monde. Les autorités craignent que cela donne lieu à des violences. Le ministre de la Culture demande aux organisateurs d’éviter le Nord, où la charia est appliquée.

C’est la Nigériane Agbani Darego, Miss Monde 2001, qui remettra à Abuja sa couronne à la future lauréate. Le ministre de la Culture du pays, Boma Bromillow-Jack, au cours de la conférence de presse qu’il a animée samedi dernier, a invité les organisateurs à éviter le Nord du Nigeria, dans les Etats où la charia est appliquée.  » Nous avons dit à ces gens de ne pas permettre aux jeunes filles de se rendre à Zamfara et dans les autres Etats ayant adopté la charia à cause des risques encourus « , explique le ministre. Pour les islamistes, la manifestation est une  » invitation à la débauche « , une  » perversion des moeurs « , elle est donc contraire aux  » valeurs musulmanes « . Ils menacent de perturber le concours qui se déroulera pour la première fois au Nigeria.

Cachez ces beautés !

Le Nigeria compte trente-six Etats dont douze appliquent la loi coranique, la charia. Dans ces Etats, le port des vêtements  » indécents  » est puni de flagellation. Deux femmes, Safiya et Amina, ont été condamnées à mort par lapidation pour adultère avant d’être relaxées par une Cour islamique. Le gouvernement fédéral d’Olesegun Obasanjo a déclaré la charia illégale et invité le Nord à se débarrasser des  » lois inhumaines et dégradantes « . Sans grands résultats.

Sur le plan purement festif, le Nigeria avait accueilli, l’année dernière, la nomination d’Agbani Darego Miss Monde 2001 comme un grand événement national. C’était la première fois qu’une Noire était élue reine de beauté universelle. Le président nigérian avait créé pour elle le titre de Chef de la jeunesse. La reine de la beauté ne s’est pas encore exprimée sur les menaces qui planent sur Miss Monde 2002. Pour monter sa fermeté, le gouvernement a décidé de maintenir la manifestation et de l’organiser dans le nouveau Stade national d’Abuja qui est encore en construction.

Lire aussi

Miss Nigeria couronnée.

La charia n’est pas morte au Nigeria.

La charia hors la loi.

Le sursis de Safiya.

Amina retrouve la liberté.