Maroc : Mohammed VI et Moulay Hassan, oublier la série de scandales ?

Le prince héritier Moulay El Hassan et le roi Mohammed VI

Le roi Mohammed VI, Mohammed VI, et le prince héritier, Moulay El Hassan, tentent de fermer les feuilletons au parfum de scandale ayant rythmé la vie au palais de Rabat, ces derniers temps. En quoi faisant ?

La famille royale semble avoir tourné la page qui a, pendant un moment, terni l’image du royaume, avec notamment le scandale de l’athlétisme mondial, alors que l’une des nièces du roi Mohammed VI avait été citée dans une affaire de corruption. L’autre dernier scandale en date au palais royal avait un lien avec des cas de vols présumés de biens appartenant au souverain de ce pays d’Afrique du Nord. Aujourd’hui, le roi et son héritier semblent avoir littéralement changé de cap.

A lire : Maroc, Sénégal, IAAF : comment la Cartier s’est-elle retrouvée au bras de la nièce de Mohammed VI ?

En effet, le roi Mohammed VI et le prince héritier Moulay El Hassan, ont co-présidé, ce mardi 4 Février, la cérémonie de lancement du Programme de développement urbain de la ville d’Agadir (2020-2024), qui, selon les journaux marocains, vise « la consécration du positionnement de la ville et le renforcement de son attractivité en tant que destination touristique nationale et internationale, l’amélioration des indices de développement humain, la promotion des conditions de vie des populations, notamment des habitants des quartiers sous-équipés, le renforcement des infrastructures de base et la consolidation du réseau routier de la ville pour une mobilité meilleure ».

Le programme de développement urbain de la ville d’Agadir (2020-2024) vient s’ajouter aux programmes de développement lancés par Mohammed VI au niveau des différentes régions du Royaume. La mise en œuvre de ce programme se fera conformément aux mécanismes de la bonne gouvernance, afin d’assurer un suivi rigoureux et transparent des projets programmés, en respectant les délais et les objectifs fixés, a indiqué le ministre marocain de l’Intérieur, M. Laftit. Ce feuilleton pourrait aider à tourner la page sombre ouverte au royaume tout dernièrement.

A lire : Nouveau scandale au Maroc : qui a volé les montres de luxe de Mohammed VI ?

D’abord le scandale de l’IAAF avec au centre Papa Massata Diack, le fils de l’ancien patron de l’athlétisme mondial, Lamine Diack, qui lui est actuellement poursuivi en France. Diack-fils aurait, avec des sommes indument perçues, acquis une Cartier qui aurait été localisée au bras d’une nièce de Mohammed VI. Alors que la polémique autour de cette affaire n’est pas retombée, voilà qu’un autre scandale éclate au palais de Mohammed VI, avec un cas de vols de montres de luxe appartenant au roi du Maroc. Quinze personnes avaient été envoyées en prison, dont le cerveau de la bande.