Nouveau scandale au Maroc : qui a volé les montres de luxe de Mohammed VI ?

Le roi du Maroc, Mohammed VI

Au Maroc, un nouveau scandale vient d’éclater au beau milieu du palais royal de Rabat. La justice marocaine tente en effet de retrouver la ou les personnes qui ont dérobé plusieurs montres de valeur appartenant au roi Mohammed VI.

L’affaire a, selon Courrier International, été relatée par les journaux marocains et espagnols. Au moins 25 personnes sont actuellement jugées à Rabat, en lien avec le vol de plusieurs montres de valeur appartenant au roi du Maroc, Mohammed VI. Le journal, qui reprend Yabiladi de ce lundi 20 janvier 2020, précise que ces personnes sont poursuivies pour leur implication présumée dans le vol de montres de luxe de Mohammed VI, à l’intérieur du palais royal de Marrakech.

Les mis en cause, « soupçonnés de s’être constitués en bande organisée » sont jugés par la Cour d’Appel de Rabat. Ils ont été notamment accusés d’abus de confiance et de vol qualifié suite à une plainte déposée par le ministère de la Maison royale, du Protocole et de la Chancellerie, au sujet de la « disparition de plusieurs montres de valeur dans des circonstances étranges ».

Si une femme qui travaille au palais est considérée comme étant le principal suspect dans cette sombre affaire, parmi les prévenus, figurent un ancien employé du palais royal de Marrakech, un agent de sécurité ainsi que plusieurs bijoutiers. L’affaire, même si elle n’est pas confirmée par les services du palais royal, fait grand bruit au Maroc.

Cette information voit le jour une semaine seulement après que le palais de Mohammed VI ait été secoué par une nébuleuse en rapport avec une affaire de dopage ayant frappé l’athlétisme mondial. Il s’agit d’une Cartier acquise grâce à des sommes perçues de façon nébuleuse par le fils de l’ancien patron de l’IAAF et qui s’est retrouvée au bras d’une nièce de Mohammed VI.

A lire : IAAF, Corruption : Mohammed VI du Maroc cité dans l’affaire