Maroc : vol des montres de Mohammed VI, lourdes peines de prison

Le roi du Maroc, Mohammed VI

Au Maroc, les personnes impliquées dans le vol des montres du roi Mohammed VI ont été condamnées à des peines allant de quatre à quinze ans de prison ferme.

Au Maroc, le verdict concernant le scandale du vol des montres de luxe du roi Mohammed VI est tombé. Ce samedi 25 janvier 2020, le tribunal de Rabat a prononcé de lourdes peines à l’encontre de 15 personnes, qui ont été condamnées à des peines allant de quatre à quinze ans de prison ferme.

Suspect principal dans cette affaire qui a secoué tout le royaume, une femme de ménage de 46 ans, qui travaillait dans un des palais de Mohammed VI, et son complice ont été tous deux condamnés à 15 ans de prison.

Au cours de l’audience, il a été indiqué que la femme de ménage a volé 36 montres de luxe appartenant au roi et qu’elle a par la suite vendu. Le procédé était bien planifié, selon l’accusation, qui a indiqué que la stratégie de la femme de ménage consistait à fondre les montres volées. Elle se retrouve alors avec de la matière première, de l’or. C’est par la suite qu’elle propose la marchandise à des boutiques spécialisées dans le commerce de l’or.

Les treize autres condamnés, tous des hommes poursuivis pour vol qualifié et constitution d’une bande criminelle, ont écopé au minimum de quatre ans de prison. Tous exercent dans le commerce de détail et d’intermédiaire d’or.

A lire : Nouveau scandale au Maroc : qui a volé les montres de luxe de Mohammed VI ?