Maroc, Conflit entre Lalla Salma et Lalla Hasnaa : héritier de Mohammed VI, Moulay El Hassan le grand perdant ?

Le prince héritier Moulay El Hassan

Le conflit annoncé entre Lalla Salma, considérée comme épouse du roi Mohammed VI, et  sa belle-sœur Lalla Hasnaa pourrait porter un grand préjudice à Moulay El Hassan, fils aîné du roi, par ailleurs héritier du trône.

Leur différend a fini de faire le tour de la planète. Jusqu’ici considérée comme l’épouse du roi Mohammed VI, même si leur séparation est annoncée, sans qu’elle ne soit confirmée ou infirmée par les services du palais royal, la princesse Lalla Salma ne s’entendrait pas avec sa belle-sœur, Lalla Hasnaa. Cette dernière est, à tort ou à raison, accusée d’être à l’origine de la disparition de sa belle-sœur avec qui elle ne s’entendrait pas.

A lire : Maroc, Avenir de Lalla Salma : sœur de Mohammed VI, Lalla Hasnaa en danger ?

Une jalousie entre les deux femmes à l’origine de ce conflit qui alimente les débats au royaume comme dans la diaspora. Aujourd’hui, au moment où il est question de succession du roi Mohammed VI par son fils aîné Moulay El Hassan qui subit une formation accélérée dans ce sens, voilà que le conflit vient tout chambouler, au point de mettre le souverain dans une position peu confortable.

Il est en effet question pour le roi de faire le choix entre protéger sa sœur Lalla Hasnaa qui pourrait faire les frais d’une puissance acquise par Lalla Salma lorsque son fils sera au trône, et différer le transfert de pouvoir vers son héritier Moulay El Hassan, d’une part; et d’autre part, laisser les choses suivre leur cours normal, même si sa sœur en subit des conséquences qui pourraient être dommageables, notamment des représailles sévères.

A lire : Lalla Hasnaa, Lalla Salma, Moulay El Hassan : Maroc, le difficile choix de Mohammed VI

Pour l’heure, c’est Mohammed VI qui est encore aux commandes du royaume. Si le souverain prend l’option de protéger sa sœur Lalla Hasnaa, il pourrait porter un grand préjudice à son fils Moulay El Hassan, qui serait dès lors le grand perdant.