L’Eurafrique en ordre de marche

Afrik consacre un dossier, nécessairement non exhaustif, à la nouvelle monnaie européenne. Les banques africaines se sont mises à l’heure Euro depuis des mois. Les ministères de l’Economie tirent leurs premiers bilans. Zoom sur l’Euro en Afrique.

La nouvelle monnaie européenne est sur le marché ce premier de l’an. Avec des destins divers, les pays africains se sont généralement préparés à cet événement. Des compagnes de sensibilisation et d’explication ont eu lieu un peu partout. Devant les appréhensions que suscite l’arrivée de l’euro, les ministres de l’Economie – et même quelques présidents de la zone Franc – sont montés au créneau pour rassurer populations et investisseurs. Car il ne faut pas le cacher, la nouvelle monnaie communautaire demeure encore un mystère. Et la question lancinante sur une seconde dévaluation du Franc cfa revient tout le temps malgré les démentis et les garanties des autorités financières. De Dakar, le président malien, Alpha Konaré, exclut toute dévaluation  » avant un certain temps « . Le président sortant fixe un délai de cinq ans. Et après ? Tout est possible. Même avant l’expiration de cette date.

L’Euro et le Dollar

Les turbulences de l’Euro peuvent avoir des conséquences pour l’Afrique subsaharienne. Si les pays exportateurs de pétrole, comme le Gabon, sont relativement épargnés par les yo-yo de la nouvelle monnaie, obligés de faire leurs opérations en dollars, l’Irak a réussi à imposer l’Euro dans ce domaine, pour faire enrager les Etats-Unis. Et les autres pays demeurent soumis aux fluctuations de l’Euro pour leurs échanges. Dans l’immédiat, eu égard à la parité Euro-Dollar, le Gabon s’en sortira mieux que, par exemple, le Mali ou la Côte d’Ivoire, exportateurs de cacao et de coton. Les produits énergétiques demeurent, pour l’instant, des valeurs sûres. Cependant la faiblesse de l’Euro dope toutes les exportations.

Dans ce dossier, nécessairement incomplet, que nous consacrons à l’Euro, nous avons donné la parole aux europhiles et aux eurosceptiques, aux spécialistes et aux profanes, à  » l’homme de la rue « , premier concerné. N’hésitez pas à donner votre avis sur le forum.

Banques :

L’Egypte passe à la caisse Euro.

L’Algérie se prépare mal pour l’Euro.

Côte d’Ivoire : La zone franc à l’heure de l’Euro.

Les banques marocaines préparent l’Euro.

L’Afrique de l’Ouest se met à l’heure Euro.

Le Franc comorien est bien arrimé à l’Euro.

Echange.

Retombées :

Le sucre mauricien flambe.

L’Euro donne des couleurs au textile marocain.

Pétrole : l’Algérie touche le jackpot.

Le Franc CFA ne sera pas dévalué.

Eurosceptiques :

L’Euro est anti-africain.

Des patrons eurosceptiques.

Sommet :

La France veut être le coeur de l’Europe-Afrique.

L’Europe, artisan de l’Union Ouest-Africaine.

Wade plaide l’intégration africaine.

L’Afrique se met à l’Euro.

Société :

Mali : Recherche CFA désespérément.

L’Algérie à la périphérie de la zone Euro.