Vidéo, Gabon, Maroc : hôte de Mohammed VI, Ali Bongo vivant, mais dans quel état ?

Mohammed VI et Ali Bongo

Si les images du Président du Gabon, diffusées ce lundi à partir du Maroc, datent d’aujourd’hui, les Gabonais peuvent se rassurer que leur dirigeant est en vie. Sauf que le montage grossier de 34 secondes ne laisse aucun doute que le chef de l’Etat est dans un état très moche. Explications.

Les premières images du chef de l’Etat du Gabon, Ali Bongo Ondimba, qui se trouve actuellement au Maroc sur invitation du roi Mohammed VI, viennent d’être diffusées ce lundi 3 décembre 2018. Le prétexte d’une visite du roi Mohammed VI a été saisi pour donner des preuves de… vie du Président gabonais. Si ces images datent d’aujourd’hui, c’est bien la preuve qu’Ali Bongo est vivant. Un soulagement certes pour les Gabonaises et Gabonais, mais cela ne règle pas pour autant toutes les questions. Car les compatriotes du dirigeant veulent en savoir plus. Sauf que la vidéo, de 34 secondes, ne donne aucune information, à part qu’Ali Bongo est vivant.

A lire : Gabon, Grosses révélations : AVC confirmé, Ali Bongo sous respiration artificielle

Pire, la vidéo ne montre en aucun moment Ali Bongo de face. Mieux, l’impression donne que le chef de l’Etat a eu une déformation faciale, perceptible même de profil. Ce qui dérange le plus, c’est que les images de l’instant où Ali Bongo prenait son verre ne figurent pas sur la vidéo. Pourquoi ce court instant a été supprimé de la vidéo ? Alors qu’il aurait permis aux Gabonaises et Gabonais de savoir si oui ou non leur Président a conservé une bonne partie de sa motricité.

A lire : Gabon : Ali Bongo est « conscient » et « a petit à petit retrouvé l’usage de la parole »

Bref, un montage qui ne rassure guère et qui ouvre la porte à de nouvelles spéculations, installant davantage le doute sur l’état de santé d’Ali Bongo. Si les Gabonaises et Gabonais veulent une preuve que leur Président voit, entend, parle et est capable de signer un document, ce n’est pas cette vidéo qui leur apporte la réponse à toutes ces questions.

A lire : Vidéo, Maroc, Mohammed VI s’endort en public : alerte au « syndrome » Ali Bongo du Gabon

Depuis son hospitalisation, le 24 octobre dernier à Riyad, ces images sont les toutes premières diffusées par Libreville par voie officielle. Ali Bongo Ondimba, qui séjourne à l’hôpital militaire de Rabat, à des fins « de convalescences et de rééducation », semble dans un piteux état. D’ailleurs, AFRIK.COM s’était demandé si le dirigeant n’allait pas débarquer dans son pays en fauteuil roulant. D’autant qu’il était question de rééducation. Wait and see.

A lire : Gabon : Ali Bongo mort ou vivant, les Gabonais veulent la vérité