Gabon : Ali Bongo est « conscient » et « a petit à petit retrouvé l’usage de la parole »

Le Président du Gabon, Ali Bongo

Hospitalisé depuis le 24 octobre à la suite d’un accident vasculaire cérébral, le Président du Gabon, Ali Bongo Ondimba, qui est « conscient » et a « petit à petit retrouvé l’usage de la parole », va prochainement être transféré à Londres.

Alors que des questions sur son état de santé fusent de partout, une source de Jeune Afrique a indiqué que le Président du Gabon, Ali Bongo Ondimba, va prochainement être transféré à Londres où il doit poursuivre sa convalescence dans un établissement médical spécialisé de la capitale britannique.

A lire : Gabon, Ali Bongo : AVC, œdème cérébral ou mort ?

Près d’un mois après le début de son hospitalisation au King Faisal Hospital de Ryad, Ali Bongo Ondimba va finalement quitter l’Arabie Saoudite pour Londres, confie JA qui ajoute que le transfert du chef de l’Etat gabonais est prévu dans les prochains jours, voire les prochaines heures.

Ali Bongo : Gabon : Jean Ping cherche-t-il à destituer Ali Bongo ?

Ali Bongo va « beaucoup mieux », explique la source du site, justifiant la raison pour laquelle il a été autorisé à voyager. « Conscient et ayant petit à petit retrouvé l’usage de la parole, il a décidé de suivre l’avis de la Première dame, Sylvia Bongo Ondimba, qui plaidait depuis plusieurs jours pour un transfert à Londres, où elle dispose d’une résidence dans le quartier de Mayfair », écrit le site, qui ajoute qu’aucune information n’a en revanche filtré quant à la durée de la convalescence du dirigeant gabonais.

A lire : Gabon : « Ali Bongo est mort »

Soulignons que la santé du chef de l’Etat gabonais est au cœur des spéculations les plus folles, nourries par une communication opaque de la Présidence de ce pays d’Afrique Centrale. Des Gabonais de la Diaspora sont allés jusqu’à se faire la conviction que leur Président est mort. Vrai ou faux, chacun y va de sa propre analyse et invoque ses propres… sources.