Barack Obama en pole position dans le New Hampshire

Barack Obama devrait, selon les derniers sondages, conforter l’avance prise sur l’ancienne première dame américaine Hillary Clinton lors des primaires du New Hampshire qui se dérouleront mardi. Dix points au moins le séparent de sa principale adversaire.

Barack Obama, l’un des candidats démocrates aux élections présidentielles américaines, semble porté par sa récente victoire dans l’Iowa. Plusieurs sondages, publiés ces derniers jours, le donnent victorieux ou au coude à coude avec sa principale rivale, Hilary Clinton, dans le New Hampshire où se tiendront ce mardi les deuxièmes primaires d’une présidentielle qui connaîtra son épilogue en novembre prochain. Les deux candidats, d’après le sondage Gallup pour le quotidien USA Today de mardi, rassemblent chacun 33% des intentions de vote. Ce qui confirme la percée de Barack Obama alors que jusqu’ici Hillary Clinton faisait figure de grande favorite dans le camp démocrate.

Lundi, un sondage Reuters/C-SPAN-Zogby créditait le sénateur de l’Illinois de 39% des intentions de vote contre 29% pour la sénatrice de New York. Une avance de dix points, qui d’après les spécialistes, réduirait la marge d’erreur. Les attaques répétées d’Hillary Clinton contre Barack Obama dénotent une fébrilité dans le camp Clinton en dépit des affirmations de l’ancienne première dame qui invite ses partisans à faire mentir les pronostics. Les larmes dans la voix, Hillary Clinton a promis lundi d’aller « jusqu’au bout » d’une campagne qui s’avère de plus en plus éprouvante pour elle.

Ligués contre Clinton

La sénatrice de New York a notamment été attaquée samedi soir, à Manchester (New Hampshire), lors des débats organisés par la chaîne de télévision ABC alors qu’elle reprochait à Barack Obama d’avoir changé plusieurs fois d’opinion sur de nombreuses questions et critiquait son programme social. « A chaque fois qu’il (Obama) évoque le changement, à chaque fois que je me bats pour les changements, les tenants du statu quo ripostent », a rétorqué John Edwards, l’ex-sénateur de Caroline du Nord, également candidat à l’investiture démocrate, prenant la défense de Barack Obama qui s’est montré serein et positif tout au long du débat. Dimanche, les sondages USA Today/Gallup et celui réalisé pour la chaîne de télévision CNN par WMUR donnaient respectivement 41% et 39% d’intentions de vote à Barack Obama contre 28% et 29% à Hillary Clinton. Dans tous les sondages, John Edwards, se voit relégué à la troisième place.

Du côté des républicains, selon le sondage USA Today/Gallup de mardi, Mike Huckabee, vainqueur inattendu des caucus de l’Iowa, récolte 25% d’intentions de vote contre 20% pour l’ancien maire de New York Rudolph Giuliani. Viennent ensuite, avec 19%, John McCain et en 5e position, avec 9%, l’ex-gouverneur du Massachusetts Mitt Romney. Jusqu’ici, c’était John McCain qui avait la faveur des électeurs devant Mitt Romney et Mike Huckabee. Le sondage Reuters/C-SPAN-Zogby, publié lundi, créditait ainsi le sénateur de l’Arizona de 34% de voix contre respectivement 29% et 10% pour ses principaux adversaires. Quant au sondage USA Today/Gallup de dimanche, 34% des intentions de vote allaient à John McCain contre 30% à Mitt Romney et 13% à Mike Huckabee.

Lire aussi :

 Barack Obama supplante Hillary Clinton

 Barack Obama : l’Iowa, premier pas vers la Maison Blanche ?

 Barrage de foi contre Barack Obama

 Oprah Winfrey choisit Barack Obama

 Qui est le vrai Barack Obama ?

 Barack Obama : l’homme qui pourrait être le premier président noir des Etats-Unis