Tempête tropicale Alvaro : cinq morts et plus de 16 000 sinistrés à Madagascar


Lecture 2 min.
Cyclone Alvaro
Cyclone Alvaro

Le début de l’année 2024 a été marqué par le passage de la tempête tropicale Alvaro à Madagascar. La tempête a fait cinq morts et plus de 16 000 sinistrés.

La tempête Alvaro a atteint la Grande Île le 1er janvier 2024, avant de ressortir en mer, dans la nuit du 2 janvier. Elle a provoqué des pluies intenses et des vents violents qui ont causé d’importants dégâts sur la Grande île. Le bilan humain est lourd : cinq personnes ont été tuées dans les districts de Beroroha, Manakara et Vohipeno.

16 290 personnes sont sinistrées par Alvaro

Le bilan matériel est également important : 16 290 personnes sont sinistrées, dont 8 327 ont été déplacées. 4 005 habitations sont inondées, 400 autres sont endommagées et 87 cases sont totalement détruites. Les inondations ont également provoqué des dégâts dans l’agriculture. De nombreuses rizières sont inondées, ce qui pourrait sérieusement impacter la sécurité alimentaire.

Les autorités malgaches ont lancé des opérations de secours pour venir en aide aux sinistrés. Une délégation du Bureau national de gestion des risques et de catastrophes (BNGRC) a fait le déplacement dans le district de Morombe, qui compte de nombreuses rizières inondées.

Première forte tempête tropicale à frapper Madagascar

La tempête Alvaro est la première forte tempête tropicale à frapper Madagascar pour la saison cyclonique 2023-2024. Laquelle saison cyclonique se déroule de novembre à avril. Une période très longue, nécessitant une grande vigilance de la part des autorités. Madagascar est habitué aux grosses intempéries, dont la dernière en date remonte à février 2023.

A cette époque, le cyclone Freddy avait touché terre à l’Est de ce pays d’Afrique Australe. Après avoir dévasté la région de Mananjary, une ville côtière de 25 000 habitants, le cyclone s’est dirigé vers l’Ouest. Le Bureau national de gestion des risques et de catastrophes avait fait état de quatre morts. Les autorités parlaient de plus de 16 600 sinistrés. Sans compter que 6 750 maisons ont été détruites ou endommagées.

Avatar photo
Journaliste pluridisciplinaire, je suis passionné de l’information en lien avec l’Afrique. D’où mon attachement à Afrik.com, premier site panafricain d’information en ligne
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter