Le Cyclone Alvaro est arrivé sur Madagascar


Lecture 2 min.
Cyclone Alvaro
Cyclone Alvaro

Le 1er janvier 2024, le cyclone Alvaro, premier cyclone de la saison cyclonique 2023-2024 dans l’océan Indien sud-ouest, a frappé la côte sud-ouest de Madagascar, près de Morombe. Arrivé comme un cyclone, il a finalement été classé comme une forte tempête tropicale avec des vents de 110 km/h. En effet, Alvaro a perdu de l’intensité en se dirigeant vers l’est, mais demeure une menace sérieuse pour les régions touchées.

Historique des cyclones à Madagascar

Madagascar a été fréquemment affectée par des cyclones dévastateurs au cours des dernières décennies. Parmi les plus notables, on peut citer le cyclone Enawo en 2017, qui a causé d’importantes inondations et des glissements de terrain, et le cyclone Ava en 2018, qui a également provoqué des dégâts considérables. Ces événements ont mis en évidence la vulnérabilité de l’île aux catastrophes naturelles et la nécessité de renforcer les mesures de préparation et de réponse aux cyclones. Plus récemment le cyclone Freddy en 2023 avait fait des dégâts considérables.

Les régions côtières du sud-ouest et du sud-est de Madagascar sont régulièrement en alerte cyclonique. Actuellement, les vents violents d’Alvaro ont déjà causé des dommages significatifs. Des arbres déracinés, des toitures arrachées et des infrastructures endommagées. Mais des inondations et des glissements de terrain sont également à craindre en raison des pluies torrentielles. Des vagues pouvent atteindre 3 à 5 mètres de haut.

Besoins humanitaires urgents

Les régions affectées par le cyclone Alvaro ont un besoin immédiat d’aide. Notamment en termes d’alimentation, de soins médicaux, d’hébergement et de reconstruction. Les autorités malgaches appellent à la solidarité internationale pour soutenir les populations sinistrées.

La saison actuelle devrait être plus active que la normale. En effet, on anticipe la formation prévue de 10 à 12 cyclones. 6 à 8 pourraient atteindre la force de tempêtes tropicales majeures ou de cyclones. Ces prévisions soulignent l’importance de la préparation et de la réponse rapide pour minimiser les impacts de ces phénomènes naturels.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter