Les shebab capturent un hélicoptère de l’ONU en Somalie


Lecture 2 min.
Un hélicoptère de l'ONU
Un hélicoptère de l'ONU

Le groupe terroriste shebab, affilié à Al-Qaïda, a mis la main sur un hélicoptère des Nations Unies, dans le centre de la Somalie. La capture a eu lieu, ce mercredi, à la suite d’un atterrissage forcé de l’appareil.

Un hélicoptère de l’ONU se retrouve désormais entre les mains du groupe armé shebab. Suite à un atterrissage forcé dans une zone contrôlée par le groupe terroriste, l’appareil de l’ONU a été capturé par les shebab. Selon une information des autorités somaliennes, l’hélicoptère a décollé de la ville centrale de Beledwayne. L’appareil a pris la direction de Wisil. Cette ville, qui se trouve dans l’État de Galmudug, en Somalie, a récemment été libérée.

Selon Mohamed Abdi Adan, ministre de la Sécurité de l’État de Galmudug, l’hélicoptère avait atterri à proximité de Hindhere. « Un problème technique » l’a contraint à se poser dans la région de Galgadud. Selon les précisions de l’officiel, l’appareil avait neuf passagers à son bord. Parmi ceux-ci, des travailleurs humanitaires, du personnel militaire, des sous-traitants et des étrangers. Six d’entre eux ont été pris en otage par des shebab. Deux passagers auraient réussi à prendre la suite.

Les shebab auteurs de nombreuses exactions en Somalie

Le groupe armé shebab est l’auteur de nombreuses exactions en Somalie. Les terroristes ne font aucune différence entre civils et militaires. Fin mai 2023, le groupe armé avait revendiqué une attaque contre les soldats de la mission militaire africaine en Somalie. L’assaut a eu lieu à environ 120 kilomètres au Sud-Ouest de la capitale somalienne, Mogadiscio. Moins de quatre mois plus tard, une attaque des shebab avait endeuillé la mission de l’ONU en Somalie.

Le 17 septembre 2023, deux embuscades avaient été tendues par les shebab aux Casques bleus éthiopiens. Le groupe terroriste affilié à Al-Qaïda avait attaqué un convoi militaire de partie de la Mission de transition de l’Union Africaine en Somalie (ATMIS). Le premier convoi se dirigeait vers le district de Wajid, dans la région de Bakool. Alors que le second convoi faisait mouvement vers Huddur, chef-lieu de la province de Bakool.

Avatar photo
Journaliste pluridisciplinaire, je suis passionné de l’information en lien avec l’Afrique. D’où mon attachement à Afrik.com, premier site panafricain d’information en ligne
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter