Retour de Joseph Mukungubila en RDC : Un nouveau chapitre après dix ans d’exil


Lecture 3 min.
Joseph_Mukungubila_Mutombo_2

Après une décennie en exil, Joseph Mukungubila, figure politico-religieuse énigmatique, fait un retour controversé en RDC, rouvrant un chapitre complexe de son histoire tumultueuse.

Après dix années d’exil en Afrique du Sud, Joseph Mukungubila, leader politico-religieux controversé, est rentré en République démocratique du Congo (RDC) le dimanche 07 juillet 2024. Descendant de l’avion à l’aéroport de N’djili, coiffé d’une toque de chef traditionnel et vêtu d’un costume bleu sans cravate, Mukungubila a suscité un vif intérêt et de nombreuses spéculations.

L’histoire tumultueuse de Joseph Mukungubila

Joseph Mukungubila, né le 26 décembre 1947 à Kisala, est le fondateur de l’Église du Seigneur Jésus-Christ et se proclame « prophète de l’Éternel ». En 2006, il s’était présenté à l’élection présidentielle et s’était positionné comme un critique acerbe du régime de l’ancien président Joseph Kabila. En 2013, Mukungubila et ses adeptes avaient orchestré des attaques synchronisées dans plusieurs villes, y compris Kinshasa, qualifiées par les autorités de « tentative de coup d’État ».

Condamné à mort en 2015 pour ces attaques, Mukungubila avait fui en Afrique du Sud où il avait obtenu l’asile politique. Durant ses années d’exil, il a continué à clamer son innocence et à dénoncer ce qu’il considérait comme une injustice. En avril dernier, sa résidence en Afrique du Sud avait été attaquée, mais cela n’a pas découragé son désir de retourner en RDC.

A lire aussi : Faux pasteurs en Afrique : quand la religion devient un business !

La grâce présidentielle de Félix Tshisekedi

Le retour de Mukungubila a été rendu possible grâce à la suspension de sa condamnation et celle de ses adeptes par le président Félix Tshisekedi en octobre dernier. Mukungubila voit cela comme une réparation d’une injustice. « Le chef de l’État a compris qu’on a menti. C’était une erreur, l’État congolais s’est excusé de m’avoir condamné pour ce qui n’était pas réel », a-t-il déclaré.

Les prochaines batailles de Mukungubila

Malgré son retour triomphal, Mukungubila a encore de nombreux défis à relever. Ses comptes bancaires restent gelés en Afrique du Sud, et il doit récupérer ses propriétés immobilières en RDC, toujours occupées par les forces de sécurité. Mukungubila affirme qu’il est prêt à pardonner à ceux qui l’ont persécuté et qu’il est déterminé à continuer de servir son pays.

Un leader religieux prophétique

Pour ses disciples, Mukungubila est plus qu’un simple homme politique ; il est le prophète prophétisé par Simon Kimbangu et les Bitawala, destiné à apporter la véritable indépendance à la RDC. Son mouvement, le « Ministère de la restauration à partir de l’Afrique noire » (MRAN), continue de jouer un rôle significatif dans la vie religieuse de nombreux Congolais, notamment à Kinshasa, Lubumbashi, Kolwezi et Kalemie.

Newsletter Suivez Afrik.com sur Google News