RDC : ex-ministre de la santé, Dr Eteni Longondo arrêté


Lecture 2 min.
Eteni Longondo
Eteni Longondo

Le Dr Eteni Longondo, ancien ministre de la Santé publique en République Démocratique du Congo, a été arrêté vendredi. Incarcéré, il est accusé d’avoir détourné plus d’un million de dollars attribués par la Banque Mondiale pour lutter contre la pandémie de Covid-19.

Accusé d’avoir détourné plus d’un million de dollars attribués par la Banque Mondiale pour lutter contre la pandémie de Covid-19, le Dr Eteni Longondo, ancien ministre de la Santé publique en République Démocratique du Congo, a été arrêté vendredi et envoyé en prison où il a passé sa première nuit.

C’est après plusieurs heures d’interrogatoire, à Kinshasa, que l’ancien ministre de la santé publique de la RDC a été conduit à la prison centrale de Makala, a déclaré l’inspecteur général des finances, révélant que lors d’enquêtes menées au ministère de la Santé et à la Banque centrale du Congo, des actes de mauvaise gestion présumée ont été mis en évidence.

Pourtant, deux jours avant son arrestation intervenue ce vendredi 27 août, plus précisément le mercredi 25 août dernier, Eteni Longondo avait démenti les accusations de détournement de deniers à son encontre. « Il n’y a jamais eu de détournement de fonds de Covid-19 au ministère de la Santé de RDC », avait-il asséné, comme il l’avait fait d’ailleurs fait en 2020.

Eteni Longondo, qui avait restitué au trésor public 721 900 dollars issus de « la prime trop perçue » par les agents de la riposte et un « double paiement effectué par la Banque centrale du Congo » par « mégarde », rejoint en prison son prédécesseur, Oly Ilunga, condamné en 2019, qui purge cinq ans pour détournement de fonds alloués à Ebola.

A lire : RDC : accusé de malversations, le ministre de la Santé porte plainte contre inconnu

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter