RDC : accusé de malversations, le ministre de la Santé porte plainte contre inconnu

Eteni Longondo

Après la diffusion, depuis quelques jours, sur les réseaux sociaux et dans la presse, du mémorandum du vice-ministre de la Santé qui accuse vertement son supérieur hiérarchique de détournements des fonds destinés à la lutte contre le Covid-19, la réaction du concerné, Eteni Longondo, était fortement attendue. Et elle est tombée hier, à travers une plainte portée contre X devant le Parquet général près la Cour de Cassation.

Attaqué de façon frontale par celui qu’on peut considérer comme son adjoint au ministère de la Santé, Eteni Longondo avait tous les regards fixés sur lui et se devait de dire sa vérité aux Congolais. Mais le ministre de la Santé a préféré s’en remettre à la justice pour régler la question. En effet, hier jeudi 9 juillet 2020, les avocats du mis en cause ont déposé une plainte contre X pour « imputations dommageables » au Parquet général près la Cour de Cassation.

Après le dépôt de la plainte, Me Hugues Pulusi Eka, un des avocats du ministre de la Santé, s’est confié à la presse : « Il circule depuis quelques jours, sur les réseaux sociaux, un mémorandum dans lequel certains propos outrageants et désobligeants, essayant un peu de mettre à nu, de façon infondée, la personne de notre client. C’est ce qui nous a motivés sur sa demande, à venir par devers le Parquet général, déposer une plainte ».

L’avocat conclut ses propos en ces termes : « Que justice soit faite puisque notre client, c’est un ministre de notre pays. Il a une personnalité, il a une crédibilité à sauvegarder et l’on ne peut pas permettre que des personnes malveillantes puissent se servir des réseaux sociaux pour salir son image et l’exposer au mépris du public. Voilà pourquoi nous avons jugé utile, avec lui, de pouvoir déposer plainte pour que les auteurs de ces propos soient appréhendés ».

L’auteur du mémorandum ne l’ayant pas fait sous anonymat, mieux étant un des personnages centraux du ministère, en tant que vice-ministre, l’instruction de ce dossier est fortement attendue par la population congolaise. Surtout que, selon le média local, Actualite.cd, le ministre Eteni Longondo aurait déclaré n’avoir géré que 3 millions USD dans le cadre de la riposte contre le Coronavirus, alors que le gouvernement dont il fait partie a annoncé avoir débloqué 27 millions USD depuis le déclenchement de l’épidémie dans le pays.