Ravagée par des incendies, l’Algérie, sous-équipée, snobe les canadairs marocains

Des Canadairs
Deux Canadairs

L’Algérie continue de lutter contre des incendies qui déciment ses forêts. Alors que plus de 300 foyers ont été déclarés, l’Algérie a préféré se passer des canadairs marocains et solliciter la Russie qui a affrété un bombardier d’eau dans ce pays d’Afrique du Nord.

L’Algérie est une nouvelle fois en proie à des incendies ravageurs. Depuis mardi, pas moins de 323 foyers d’incendies ont été enregistrés dans le pays. Seulement, le pays le plus riche du continent africain, en termes de réserves d’or, ne dispose même pas d’un seul avion dédié aux incendies, les canadairs, dont le Maroc en dispose une dizaine. Le royaume en a en nombre suffisant pour gérer son territoire en cas de sinistre et s’est même offert le luxe d’en affréter en Europe, pour aider à combattre les feux en cette période de canicule.

«Avec la saison estivale et les températures qui atteignent des pics ces dernières années, le Maroc renouvelle sa solidarité avec ses voisins européens et notamment la France, l’Espagne, le Portugal, en plus de l’Italie», écrit le journal Maghreb-Intelligence, qui, citant ses sources bien au fait, révèle que «l’armée marocaine (FAR) a promis sa contribution aux efforts de lutte contre les incendies de forêts qui ont démarré cette année un peu plus tôt, en France et en Espagne».

Solliciter l’aide du Maroc pour réduire les pertes en vies humaines

Le Maroc a donc mobilisé sa flotte de Canadair pour aider l’Europe. Le même soutien que le royaume chérifien aurait pu apporter au voisin algérien pour l’aider à combattre les flammes et éviter des morts d’hommes supplémentaires. Seulement, lors de l’épisode de 2021, alors que la région de Tizi Ouzou était ravagée par les flammes, le roi Mohammed VI avait proposé son appui au Président Abdelmadjid Tebboune, qui avait préféré ne pas répondre à cette proposition royale. Alors que la Kabylie croulait sous les incendies qui avaient fait des dizaines de morts.

Pour ce nouvel épisode d’incendie, déjà deux personnes ont perdu la vie. Pour faire face à ces feux de forêts qui ravagent Skikda, l’Algérie a affrété un avion bombardier d’eau russe de type Beriev BE 200, pour une période de trois mois. L’appareil est arrivé à Alger, dans la soirée du mercredi 15 juin 2022.

Lire : L’Algérie lutte encore contre des incendies mortels, déclenchés par des drones israéliens ?

Lire : Kabylie : la ville de Tizi Ouzou en proie à de violents incendies