L’Algérie lutte encore contre des incendies mortels, déclenchés par des drones israéliens ?

Incendie et drone
Incendies et drone

L’Algérie est une nouvelle fois en proie à des incendies multiples. Pas moins de 323 foyers d’incendies ont été enregistrés dans le pays, depuis mardi, poussant les autorités à affréter un avion bombardier d’eau russe pour lutter contre les feux de forêts qui ont fait deux morts.

Déjà deux personnes ont perdu la vie au cours de la série d’incendies qui frappe l’Algérie depuis bientôt 72 heures, a indiqué la Protection civile. Un phénomène qui rappelle 2021, alors que des incendies d’une ampleur inédite avaient frappé le Nord de l’Algérie, causant de nombreuses pertes en vies humaines. Pour faire face à ces feux de forêts d’envergure qui ravagent Skikda, l’Algérie a affrété un avion bombardier d’eau russe.

Les deux personnes qui ont péri, âgées de 45 et 68 ans, ont été mortellement asphyxiées par la fumée dans les feux de forêts qui se sont déclenchés dans la wilaya de Skikda, dans la nuit de mardi à mercredi 15 juin. Selon la Protection civile, la première personne a été asphyxiée par la fumée dans la ferme Boukerma Smaïl. Quant à la seconde victime, elle a péri dans la localité de Bissi, dans la commune Beni Bachir, au Sud de Skikda.

L’Algérie a affrété l’avion bombardier d’eau de type Beriev BE 200, pour une période de trois mois. L’appareil est arrivé à Alger, dans la soirée de mercredi. «Un bombardier unique au monde, d’une grande capacité, qui peut intervenir dans tous les lieux. Cet avion constitue un moyen supplémentaire pour le pays et aussi un moyen supplémentaire pour aider les éléments de la Protection civile», a indiqué le ministre algérien de l’Intérieur, Kamel Beldjoud.

Si pour le moment, aucune piste n’a encore été avancée pour justifier ces feux multiples, en 2021 par contre, après avoir soulevé l’éventualité des drones israéliens, les autorités algériennes avaient procédé à au moins 22 arrestations dans la région de Tizi Ouzou où s’étaient déclarés les incendies.

Lire : Kabylie : la ville de Tizi Ouzou en proie à de violents incendies

Lire : Incendies en Kabylie : Alger avance la piste de « drones israéliens »