Présidentielle au Gabon : 5 candidats se retirent au profit d’André Mba Obame

André Mba Obame, candidat aux présidentielles du 30 août au Gabon, a réussi à féderer cinq candidats de l’opposition autour de lui. Ce front uni n’entame pas pour autant la confiance du candidat du parti au pouvoir, Ali Ben Bongo.

Cinq candidats à l’élection présidentielle de dimanche prochain, notamment Jean Eyéghé Ndong, Paul Mba Absessole, Anna Claudine Ayo, Medhi Teale et Jean Noutoume Ngoua, se sont retirés ce vendredi de la course pour la présidence de la République afin de soutenir la candidature d’André Mba Obame, ancien ministre de l’Intérieur. Objectif : faire front commun contre le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG), Ali Bongo Ondimba.
Plus tôt, l’équipe de campagne d’André Mba Obame avait annoncé le ralliement plus large de 11 candidats à la candidature de ce dernier. Ils sera démenti quelques heures plus tard.

Néanmoins, ce début d’union vient satisfaire à la demande d’une partie de la population qui souhaite que tous les candidats indépendants et de l’opposition fassent bloc contre le PDG, au pouvoir depuis bientôt cinq décennies.

Ali Bongo : « Seul contre tous ou tous contre moi, je vaincrai, je suis fort»

Cette annonce, accueillie favorablement par les militants de l’opposition a été suivie par une cascades de démentis. L’ancien patron des Mines Casimir Oyé Mba, dont on avait annoncé le ralliement, a déclaré ne pas se reconnaitre dans cette alliance autour d’André Mba Obame, précisant que les négociations sont restées dans l’impasse.

A un jour de la présidentielle, le front anti-Ali demeure profondément divisé. La probabilité de voir un Bongo revenir au pouvoir est de plus en plus grande. Lors d’un meeting, tenu ce vendredi, Ali Ben Bongo a affirmé qu’il est sûr de remporter la victoire contre ses nombreux adversaires politiques. « Seul contre tous ou tous contre moi, je vaincrai, je suis fort», a-t-il lancé devant des milliers de supporters.