Miss France 2008 reçoit des soutiens de poids

ddddddddddddddd.jpg

Le secrétaire d’Etat à l’Outre-Mer a une nouvelle fois apporté son soutien à Valérie Bègue, qui risque de perdre sa couronne pour avoir fait des photos sexy il y a trois ans. Christian Estrosi rejoint ainsi le club de supporters de la ravissante Miss Réunion, qui compte déjà des entrepreneurs réunionnais et Nikos Aliagas, le présentateur de l’émission de télé-réalité française Star Academy…

Christian Estrosi réaffirme son soutien à Miss France 2008. Le secrétaire d’Etat à l’Outre-Mer a expliqué mercredi, sur la chaîne LCI, qu’il ne souhaitait pas que Valérie Bègue perde son statut de plus belle femme de France en raison des photos sexy qu’elle a faites il y a trois ans : « C’était simplement de mon devoir de membre de gouvernement, qui défend aussi le visage de l’Outre-Mer, d’exprimer mon sentiment au nom de tous nos compatriotes ultra-marins, mais aussi de ces milliers de Français dans leur ensemble qui avaient fait le choix de ce visage qui exprime la diversité, l’équilibre entre le charme, le talent et l’intelligence de Valérie, et de cette île de la Réunion qui a tant souffert ».

Christian Estrosi, qui qualifie les photos de Valérie Bègue d’« erreur de jeunesse », a même ajouté avoir « senti que Mme De Fontenay (présidente de Comité Miss France, ndlr) a besoin de la réflexion, mais il me semble qu’il y a un moment où la polémique doit cesser ». Et de préciser qu’il n’entend « faire aucune ingérence » concernant « les règles du Comité Miss France », qu’il dit comprendre « parfaitement » et respecter.

Le soutien d’Estrosi remis en cause

Avant ces déclarations, le responsable gouvernemental avait en substance tenu le même discours dans une interview accordée au Journal de l’île de la Réunion : « J’ai tenu à appeler Mme de Fontenay afin de lui dire qu’au-delà de la stricte application du règlement, c’était l’image d’un des plus beaux territoires de France qui risque d’être ternie et le choix de millions de citoyens français présents sur les trois océans qui serait remis en cause ». Il est d’ailleurs allé plus loin en soulignant que « quelles que soient les conséquences du règlement, [Valérie Bègue] restera pour moi le symbole de la Réunion talentueuse et conquérante ».

Difficile de savoir si le soutien affiché par Christian Estrosi a été dès le départ indéfectible. Interrogée par le site du magazine Télé 2 Semaines, Geneviève de Fontenay a démenti que le secrétaire d’Etat lui ait tenu les propos susmentionnés : « Christian Estrosi ne m’a jamais confié qu’il soutenait Miss Réunion ! Au contraire, il m’a dit qu’il était du même avis que moi, que j’avais entièrement raison de demander sa démission. Il a manifestement retourné sa veste, pour des raisons politiques j’imagine. Plus rien de m’étonne. »

Estrosi, Aliagas et compagnies

Reste que Christian Estrosi est aujourd’hui clairement dans le camp de la belle Valérie Bègue. Dans l’Hexagone, un autre supporter s’est manifesté en faveur de Miss France 2008 : l’animateur de télévision Nikos Aliagas. « Je soutiens complètement Miss France, a indiqué le présentateur de l’émission de télé-réalité Star Academy. Tu ne peux pas donner du rêve et le reprendre. L’obliger à démissionner, c’est trop dur. (…) La photo avec la croix, ce n’est sans doute pas très élégant. Mais c’est une erreur de jeunesse. Moi, je suis chrétien. Puisque l’archevêque de la Réunion lui pardonne, ça me va. Qui serions-nous pour ne pas en faire autant. »

Le secrétaire d’Etat et le présentateur vedette viennent ainsi grossir le clan des défenseurs de Valérie Bègue, déjà chaudement épaulée dans son île natale. Certains religieux, dont l’archevêque de la Réunion, et des patrons se sont en effet joints à son comité de soutien. A l’image du président du Collectif des commerçants dionysiens, Hanif Ingar, du président régional du Mouvement des entreprises de France (Medef) et patron de concessions automobiles François Caillé, ainsi que de plusieurs annonceurs. Selon le Journal de l’île de la Réunion, ils souhaitent « soutenir une victime » et s’inquièteraient aussi de ne pas bénéficier des retombées économiques de l’élection de Miss Réunion. Des retombées qui ne seraient pas négligeables.

ddddddddddddddd.jpgVendredi, les militants pro-Valérie Bègue sauront si leur mobilisation permettra à Miss France 2008 de conserver la couronne remportée devant 35 candidates, le 8 décembre dernier. Une chose est sûre, Geneviève de Fontenay campe plus que jamais sur ses positions. Elle souhaite « obtenir la démission de Miss France ! Moi, je n’ai jamais écarté les cuisses pour des photos, même privées. Je ne pensais pas que cette fille allait nous causer autant d’histoires… », a-t-elle clamé à Télé 2 Semaines. Certains Réunionnais rêvent, eux, d’un scénario où ce serait la dame au chapeau qui démissionerait. Un fabriquant de vêtements a même créé un tee-shirt où Geneviène de Fontenay est appelée de façon bien peu délicate à quitter la présidence du Comité Miss France…

Lire aussi :

Valérie Bègue veut « incarner la France de la diversité »

Valérie Bègue : une Miss France dans la tourmente

Miss France 2008 victime de racisme ?