Maroc, Mohammed VI et Lalla Soukaina : tel oncle, telle nièce ?

Lalla Salma et le roi Mohammed VI du Maroc

Les derniers évènements qui se sont déroulés au Maroc, plus précisément au palais royal de Rabat, liassent apparaître des similitudes entre le roi Mohammed VI et sa nièce Lalla Soukaina. Explications.

Tel père tel fils, dit l’adage. Mais au Maroc, la version pourrait bien être tel oncle telle nièce. Sans doute la consanguinité ou tout simplement la proximité qui a abouti à un partage d’habitudes. En tous les cas, les derniers faits en date au royaume ont laissé transparaître des goûts similaires entre le roi de ce pays d’Afrique du Nord, Mohammed VI, et sa nièce Lalla Soukaina, qui n’est autre que la fille de la sœur du souverain, Lalla Meryem.

Mohammed VI se fait voler des montres… de luxe

En début de semaine dernière, un scandale éclate au beau milieu du palais de Rabat. La raison : une collection de montres de luxe du roi Mohammed VI avait disparu. Subtilisée par qui ? C’est la question que tente de résoudre la justice marocaine. Ainsi, 25 personnes « soupçonnées de s’être constituées en bande organisée » sont jugées par la Cour d’Appel de Rabat. Une employée du palais serait le principal suspect dans ce vol en réunion. Parmi les prévenus, un ancien employé du palais, un agent de sécurité ainsi que plusieurs bijoutiers.

A lire : Nouveau scandale au Maroc : qui a volé les montres de luxe de Mohammed VI ?

Ces personnes sont notamment accusées d’abus de confiance et de vol qualifié suite à une plainte déposée par le ministère de la Maison royale, du Protocole et de la Chancellerie, suite à la « disparition de plusieurs montres de valeur dans des circonstances étranges ». Ce qu’il y a juste lieu de retenir est que des objets de luxe, dont raffole le roi Mohammed VI, ont disparu. Parlant de luxe, il se trouve que le roi n’est pas la seule personne au palais qui a un penchant pour les objets précieux.

La Cartier de l’IAAF localisée au bras de Lalla Soukaina

En effet, il y a certes ces personnes impliquées dans vol de montres de valeur appartenant au roi Mohammed VI et qui sont traquées par le juge, mais il y a surtout la nièce du souverain dont le goût du luxe a été récemment révélé, plus précisément vers le 10 janvier. Il s’agit en effet de Lalla Soukaina, fille de Lalla Meryem qui se trouve être la sœur de Mohammed VI. Le nom de cette nièce du roi a été cité dans le procès de l’athlétisme mondial.

A lire : Maroc, Sénégal, IAAF : comment la Cartier s’est-elle retrouvée au bras de la nièce de Mohammed VI ?

Il s’agit en réalité d’une Cartier, acquise par Papa Massata Diack, fils de l’ancien patron de l’IAAF, le Sénégalais Lamine Diack, tous deux accusés de corruption dans une sombre affaire de dopage dont faisait l’objet de poursuite des athlètes russes. De grosses transactions financières avaient été effectuées dans ce cadre avec des sommes faramineuses perçues par Massata Diack, qui aurait acquise « une Cartier localisée au bras de la nièce de Mohammed VI ».

Une nièce qui a aussi le goût du luxe qu’elle n’avait visiblement pas volé. Un trait de caractère qu’elle a hérité de son oncle Mohammed VI ?