Liberia : guérison des quatre patients contaminés par Ebola

Les autorités libériennes ont annoncé lundi la guérison des quatre patients atteints d’Ebola sur les six nouveaux cas répertoriés depuis que la maladie avait été déclarée officiellement terminée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Les quatre dernières personnes atteints d’Ebola au Liberia ont été guéries, selon les autorités sanitaires du pays ce lundi. Elles sont sorties de la clinique Elwa II, dans la capitale libérienne, Monrovia. Six individus qui étaient entrés en contact avec les patients contaminés sont restés en observation dans l’établissement.

Six nouvelles contaminations: deux morts

Ils sont six à avoir contracté le virus Ebola depuis trois semaines alors que la fin de l’épidémie dans le pays avait été officiellement déclarée le 9 mai dernier par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Deux personnes en sont mortes. L’institution onusienne a depuis été très critiquée pour sa mauvaise gestion de l’épidémie et sa précipitation à avoir déclaré la fin de la maladie.

Lire sur le sujet: Ebola : l’OMS vivement critiquée et mise en cause !

Le 10 juillet dernier, le porte-parole de l’OMS, Tarik Jasarevic, avait indiqué que la maladie n’avait en fait jamais disparu du Liberia et que certains patients contaminés n’avaient pas été encore testés au moment de l’annonce de l’OMS.

Un survivant libérien à l’origine du retour d’Ebola

« L’origine du foyer continue de faire l’objet d’une enquête », avait déclaré l’organisation internationale. Le premier rapport permet de penser que « les premiers éléments du séquençage génomique suggèrent fortement que l’origine la plus probable de cette transmission est la réapparition du virus à partir d’un survivant à l’intérieur du pays ». Une hypothèse qui reste toutefois encore à confirmer mais qui écarte la thèse de la contamination par la Guinée ou la Sierra Leone, qui sont parmi les pays les plus touchés par le virus Ebola.

Lire sur le sujet: Un survivant toujours porteur du virus à l’origine du retour d’Ebola au Liberia

Depuis l’apparition du virus Ebola en décembre 2013, plus de 11 200 personnes sont mortes de la maladie, principalement en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone, selon L’OMS, qui a concédé que ce bilan était grandement sous-évalué.