Un survivant toujours porteur du virus à l’origine du retour d’Ebola au Liberia

Un survivant d’Ebola encore porteur du virus serait à l’origine de la réapparition de l’épidémie au Liberia. En effet, selon les autorités sanitaires, ce survivant aurait contaminé les nouveaux malades.

Depuis fin juin, le virus Ebola est de retour au Liberia. Ce retour a suscité de vives interrogations telles que son origine. Les autorités sanitaires ont annoncé ce mercredi que la réapparition de l’épidémie est probablement due à une contamination par un survivant encore porteur du virus. Depuis juin dernier, plusieurs cas ont été recensés dans le pays. Toutefois l’enquête se poursuit.

En effet, selon l’OMS, « l’origine du foyer continue de faire l’objet d’une enquête ». Le premier rapport permet de penser que « les premiers éléments du séquençage génomique suggèrent fortement que l’origine la plus probable de cette transmission est la réapparition du virus à partir d’un survivant à l’intérieur du pays ». Une hypothèse qui reste toutefois à confirmer mais qui écarte la thèse de la contamination par la Guinée ou la Sierra Leone, qui sont parmi les pays les plus touchés par le virus Ebola.

Six cas d’Ebola ont été recensés dans le pays, dont deux cas mortels. Le dernier décès a été annoncé ce mercredi par le responsable de la cellule de traitement d’Ebola à Monrovia. Cette seconde victime était un membre du personnel soignant qui aurait dissimulé sa contamination jusqu’à atteindre un stade critique de la maladie. Le 9 mai dernier, l’Organisation mondiale de la Santé a annoncé que la fin du virus Ebola au Liberia, après plus de 4800 décès. Une annonce qui semble avoir été trop rapide.

Le virus Ebola a fait son apparition en décembre 2013 en Guinée. Un an et demi après, le virus a fait plus de 11 200 morts sur 27 500 cas, essentiellement au Liberia, en Guinée et en Sierra Leone. Dans ces deux derniers pays, le virus agit désormais essentiellement dans leurs capitales respectives où il a fait 9 et 10 cas.

Lire aussi:
[Ebola de retour au Liberia, les autorités mettent la population en garde

 >https://www.afrik.com/ebola-de-retour-au-liberia-les-autorites-mettent-la-population-en-garde

[Ebola n’a jamais disparu du Liberia, selon l’OMS

 >https://www.afrik.com/ebola-n-a-jamais-disparu-du-liberia-selon-l-oms