Les Marocains condamnés à définitivement oublier Lalla Salma ?


Lecture 3 min.
Lalla Salma
Lalla Salma née Bennani

Au Maroc, tout semble mis en œuvre pour que la princesse Lalla Salma se retrouve dans les oubliettes. Cela fait quatre longues années que l’ex-épouse du roi a disparu sans que personne autour du palais ne s’en émeuve.

Les Marocaines et Marocaines sont-ils résolus à oublier celle qui fit les beaux jours du palais royal marocain en sa qualité de Première dame du royaume chérifien ? C’est tout comme, compte tenu de la situation d’omerta sur la personne de la princesse Lalla Salma, dont plus personne ne parle. Plus aucun citoyen marocain ne fait allusion à celle qui fut la première conjointe d’un monarque du Maroc à bénéficier d’un statut officiel. Par décret en date du 12 juillet 2002, en effet, Mohammed VI accordait à Salma Bennani le titre d’altesse royale et de princesse.

Lire : Maroc : Mohammed VI, Moulay Hassan et leurs étranges fréquentations en l’absence de Lalla Salma

Née Bennani, Lalla Salma n’était plus n’importe qui au royaume chérifien. La fille d’Abdelhamid Bennani, professeur à l’École normale supérieure de Fès, qui a perdu sa mère, Naïma Bensouda, à trois ans, avait désormais droit à des apparitions publiques. Elle se permet même d’entreprendre des actions officielles largement couvertes par les médias. Sans conteste, elle était devenue la Première dame du Maroc et participait à rehausser la place et l’image de la femme au royaume chérifien. D’ailleurs, en 2006, elle crée l’association Lalla Salma pour la lutte contre le cancer dont elle est la présidente exécutive.

Divorce confirmé par des sources proches du palais de Rabat

La mère du prince héritier Moulay El Hassan et de la princesse Lalla Khadija était au-devant de la scène marocaine, jusqu’en février 2018, lorsqu’elle s’est absentée au chevet du roi Mohammed VI, alors opéré du cœur à Paris. Les questions fusaient alors de partout et les langues se déliaient. Il aura fallu attendre le jour de leur seizième anniversaire de mariage, pour que le magazine espagnol Hola annonce que le divorce entre Lalla Salma et Mohammed VI est confirmé par des sources proches du palais de Rabat.

Lire : Maroc, Affaire Lalla Salma : Mohammed VI et son silence… coupable

Depuis cette date, Lalla Salma se fait rare. Sa dernière apparition remonte au 15 avril 2019, au centre d’oncologie d’Oulad M’barek, à Béni-Mellal, en sa qualité de présidente de la Fondation Lalla Salma de lutte contre le cancer. Depuis cette date, aucune nouvelle de Lalla Salma. La princesse a pourtant été annoncée dans plusieurs endroits, sans que l’information ne soit confirmée. Lalla Salma a même été annoncée morte, tuée par une de ses belles-sœurs. Des spéculations qui foisonnent en l’absence d’information officielle sur la désormais ex-épouse du roi Mohammed VI.

Une curieuse naissance au palais de Mohammed VI, de Lalla Salma ?

La récente annonce d’une nouvelle naissance dans la famille royale, attribuée au couple formé par le frère du roi, Moulay Rachid, et son épouse Lalla Oum Keltoum, a même fait penser à la mère du prince héritier. Car, deux naissances venaient d’être attribuées au même couple, en l’espace de quatre mois, ce qui était impossible. D’où l’hypothèse selon laquelle le nouveau-né pourrait être de Lalla Salma. S’il n’est pas de Lalla Soukaïna, la fille de la sœur du roi, Lalla Meryem, divorcée. Actuellement, tout est visiblement fait pour que Lalla Salma soit oubliée.

Lire : La curieuse annonce d’une nouvelle naissance d’un Prince royal au Maroc

Avatar photo
Journaliste pluridisciplinaire, je suis passionné de l’information en lien avec l’Afrique. D’où mon attachement à Afrik.com, premier site panafricain d’information en ligne
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter