Le Maroc renforce sa coopération militaire avec l’Inde et la Turquie

Le roi du Maroc, Mohammed VI et le Président turc, Recep Tayyip Erdogan
Le roi du Maroc, Mohammed VI et le Président turc, Recep Tayyip Erdogan

Le Conseil des ministres de mercredi a été une opportunité pour le roi du Maroc, d’appeler son gouvernement à être plus regardant sur la détention d’arme à feu par les civils. Mohammed VI a en outre annoncé la création d’attaché militaire en Inde et en Turquie.

Le projet de loi relatif aux armes à feu, leurs pièces, éléments, accessoires et munitions a été adopté lors du Conseil des ministres du mercredi 13 juillet 2022. «Ce texte vise à moderniser et améliorer l’arsenal juridique relatif aux armes à feu à usage civil, pour qu’il accompagne les mutations sociales et technologiques, et ce à travers la mise en place d’un registre national électronique des armes à feu, et l’organisation et le contrôle des opérations de vente et de possession des différentes armes à feu», indique le communiqué royal.

La source précise que «le texte prévoit aussi des dispositions encadrant les opérations d’introduction et de sortie de ces armes du territoire national». Un autre projet de décret «relatif au contrôle de l’exportation et de l’importation des biens à double usage, civil et militaire, et des services qui leur sont liés», a été adopté. Ce texte, selon le Palais, «détermine les représentants de l’Administration au sein de la Commission spéciale de ces biens et les modalités d’octroi, de modification, de suspension et de retrait des licences de leur exportation et importation».

Ce texte doit par ailleurs fixer «les conditions et les modalités de désignation des agents habilités à identifier les infractions des dispositions de la loi relative à ces biens». Dans le cadre du renforcement des réseaux de coopération et de partenariat, il a été adopté un projet de décret «complétant le décret relatif à la situation des attachés militaires, de leurs adjoints et des autres personnels militaires affectés auprès d’eux. Ce texte vise à créer le poste d’Attaché militaire auprès des ambassades du Royaume en Inde et en Turquie».

Le Maroc a tissé des liens militaires particulièrement étroits avec la Turquie. Fin 2021, le Maroc avait lancé la commande de 10 patrouilleurs rapides ARES 35 FPB, 5 bateaux de type ARES 80 SAT et 22 hélicoptères d’attaque de fabrication turque. On sait en outre que lors d’une visite de Mohammed VI en Inde, en 2018, la troisième depuis son accession au pouvoir, le Maroc avait entrepris, avec ce pays d’Asie du Sud, de construire un modèle type de coopération économique et à développer une alliance stratégique dans le secteur commercial.

Lire : Maroc, Mohammed VI blinde son armée avec des hélicoptères d’attaque et des patrouilleurs turcs