Maroc, Mohammed VI blinde son armée avec des hélicoptères d’attaque et des patrouilleurs turcs

Hélicoptère d'attaque (20 oct 21)
Hélicoptère d'attaque

Le Maroc est en passe d’acquérir 10 patrouilleurs rapides ARES 35 FPB, 5 bateaux de type ARES 80 SAT et 22 hélicoptères d’attaque de fabrication turque, alors que le royaume est en pleine tension avec l’Algérie voisine.

Le roi du Maroc, Mohammed VI, a validé l’achat de 10 patrouilleurs rapides ARES 35 FPB, 5 bateaux ARES 80 SAT et 22 hélicoptères d’attaque de fabrication turque. C’est depuis juillet dernier que le royaume chérifien a engagé des discussions avec la Turquie pour l’acquisition de bateaux du chantier naval turc Ares Shipyard en vue de renforcer les capacités militaires des Forces armées royales.

Développé par Ares Shipyard, le patrouilleur rapide ARES 35 FPB, qui put atteindre une vitesse de 35 nœuds, mesure 11,9 mètres. Quant au navire de type ARES 80 SAT, équipé d’un système d’arme navale télécommandé auto-stabilisé, il est conçu pour les missions d’attaque rapide, de surveillance et de patrouille. Ce bateau peut atteindre une vitesse de pointe de 45 nœuds.

Sur sa page Facebook, le forum Far-Maroc précise que l’acquisition de ces patrouilleurs rapides pour les garde-côtes marocains confirme la volonté des autorités de renforcer les capacités de la Marine royale à surveiller les côtes du Maroc, pour des questions de défense et de lutte contre l’émigration clandestine. Cette nouvelle flotte permettra aussi de faire face à la contrebande.

En septembre, le journal espagnol La Razon avait rapporté que le Maroc négocie l’acquisition de 22 hélicoptères d’attaque turcs T129 ATAK, de missiles et d’équipements électroniques italiens pour un montant de 1,3 milliard de dollars. Les caractéristiques de cet hélicoptère sont extraordinaires, puisqu’il est capable de porter 8 missiles antichars de longue portée de type « Al Romh », 12 missiles guidés « Jeret », quatre missiles (air-air Stinger) ainsi que 76 obus.

Ce n’est pas tout, indiquent les sites turcs, puisque l’appareil, qui a plus de 4 mètres d’envergure, peut voler et manœuvrer avec une efficacité exemplaire, même à haute altitude. Cet hélicoptère est capable de voler pendant 3 heures, d manière ininterrompue, et peut parcourir une distance de 519 km, sans arrêt. A noter que ces acquisitions sont annoncées au moment où le Maroc traverse une période de forte tension avec l’Algérie.

A lire : Le Maroc poursuit sa course à l’armement, pour faire peur à l’Algérie ?