Le Maroc bon élève de la lutte contre le Covid-19 avec une campagne vaccinale presque complète

Le roi Mohammed VI se fait vacciner contre le Coronavirus
Le roi Mohammed VI se fait vacciner

La Maroc semble, pour l’instant, avoir réussi à juguler l’épidémie de Covid-19. Hier, jeudi 11 novembre, 141 nouveaux cas seulement ont été dépistés et 5 personnes sont décédées des suites de la maladie à Coronavirus. La couverture vaccinale se poursuit à grande vitesse et à ce jour plus de 1,5 million de personnes ont reçu une troisième dose.

Le Maroc fait figure de bon élève dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19. Après avoir été durement touché par les premières vagues, le roi Mohammed VI a mis tout son poids dans la mise en place d’une stratégie de réponse forte, avec plusieurs phases de confinement, une bonne distribution et la fabrication de masques, parmi les premiers dans le monde et une campagne de vaccination menée au pas de charge.

Aujourd’hui, plus de 90% de la population marocaine majeure a reçu une première dose de vaccin, 80% une seconde dose et désormais c’est même 1,5 million de Marocains qui ont reçu une troisième dose de rappel pour les personnes âgées ou présentant des risques de comorbidité.

Le Maroc tiré d’affaire ?

Depuis début octobre, alors que l’épidémie est repartie en Europe (plus de 50 000 cas quotidien en Allemagne, plus de 10 000 en France), le Maroc n’a jamais dépassé le seuil des 1 000 cas et descend même petit à petit vers une centaine de cas par jour seulement.

Cette amélioration de la situation sanitaire s’accompagne logiquement de la levée de certaines restrictions, la dernière en date étant la réouverture des restaurants après 23h pour la première fois depuis le début de la pandémie, en mars 2020 ! A noter aussi dans les bonnes nouvelles, qu’il n’y a désormais plus besoin d’autorisation pour les déplacements dans le pays, le pass sanitaire restant nécessaire pour l’accès à la plupart des lieux clos et pour les déplacements à l’étranger. Grand soulagement aussi pour la population marocaine avec le retour des cérémonies de funérailles, dans le respect des précautions sanitaires.

Des avancées très importantes qui vont sans doute inciter les touristes européens à reprendre en masse le chemin du Royaume, ce qui apportera aussi un bol d’air économique à un secteur durement touché depuis 18 mois.

A lire : Covid-19 : Mohammed VI à visage découvert