Lalla Salma prend-elle son mal en patience ?

Lalla Salma née Bennani

La princesse Lalla Salma née Bennani, présentée comme l’ex-épouse du roi Mohammed VI tombée en disgrâce, serait-elle en train de prendre son mal en patience ?

Elle serait tombée en disgrâce, ce qui explique le fait qu’elle soit écartée de la vie du palais royal, depuis plus d’un an. Elle, c’est Lalla Salma, plutôt Salma Bennani, considérée comme ancienne épouse du roi Mohammed VI. Ancienne en ce sens que leur séparation ne fait plus l’ombre d’un doute, car celle qui fit les beaux jours du palais est désormais écartée de toute activité concernant la famille du souverain.

Ecartée de toutes les activités du palais oui, mais personne centrale, pour ne pas dire pièce maîtresse sur l’échiquier politique et même social du Maroc, dans le moyen terme. En effet, Lalla Salma, quel que soit son nouveau grade, reste la mère du futur roi du Maroc. La mère de celui qui est appelé à diriger ce pays d’Afrique du Nord, après le départ de son père Mohammed VI.

A lire : Le Pape François a-t-il tenté de réconcilier Mohammed VI et Lalla Salma ?

Aujourd’hui, Lalla Salma est réduite à néant, rayée de la carte politique et sociale du Maroc. Tel est le vœu du souverain. Pour sûr, si Salma Bennani est encore en vie, elle retrouvera son statut de femme influente dans ce cher Maroc où elle a laissé ses empreintes. Celle qui incarnait le modèle de la femme marocaine émancipée a donc plusieurs raisons de prendre son mal en patience.

D’autant que son cher Moulay El Hassan, qu’elle chérit tant et qui le lui rend autant ou même plus (en atteste leurs vacances annoncées passées seuls, ensemble, en Grèce), est déjà sur orbite pour porter le flambeau que pourrait bientôt lui passer son père, Mohammed VI. Et s’installer au trône pour enfin réhabiliter sa mère.

A lire : Maroc, Conflit Lalla Salma et Lalla Hasnaa : Mohammed VI atteint par balle ?