La fureur de lire

Le Maghreb à l’honneur, en mots, en pages, en livres. La huitième édition du Maghreb des Livres a lieu ce week-end à Paris. Pour découvrir la diversité des littératures maghrébines, 180 auteurs ont répondu présents. De Azouz Begag à Driss Chraïbi, de Leïla Sebbar à Yasmina Khadra, de Amin Maalouf à Leïla Marouane…

180 bonnes raisons de se rendre au salon pour faire dédicacer les classiques comme les derniers romans parus. Vous pourrez également y écouter des contes berbères et bédouins d’Algérie,  » Matrouz  » du Maroc ou encore tunisiens. Car cette année, la Tunisie est à l’honneur. Avec une table ronde,  » La Tunisie : un pays qui assume son histoire ?  » et une performance de soul painting du peintre Asnour, à ne manquer sous aucun prétexte.

Samedi à 16h45 vous pourrez également connaître le livre couronné du Prix Beur FM de cette année. Un Prix auquel Afrik.com s’associe en vous offrant un aperçu des ouvrages en lice. La radio, qui souhaite faire découvrir au plus grand nombre la richesse de la culture maghrébine, met en lumière depuis cinq ans la production littéraire de ce territoire culturel partagé d’une rive à l’autre.

Le jury, composé de Fouad Laroui (Jeune Afrique l’Intelligent), Areski Métref (Politis), François Zabbal (Qantara), Georges Morin (président de Coup de Soleil) et Michel Cardoze (Monte Carlo TMC), va devoir faire son choix entre six livres. L’Enfant du peuple ancien d’Anouar Benmalek, Ahmed de Bourgogne de Azouz Begag, Quelqu’un qui vous ressemble de Dich, Rue des Petites Daurades de Fellag, Une nuit d’octobre de Mehdi Lallaoui et Les clandestins de Youssouf Elalamy.

Chez Afrik, on a déjà notre petite idée, mais ne vendons pas la peau du manuscrit avant de l’avoir lu…

Retrouvez nos émissions de télévision avec Asnour, Anouar Benmalek, Yasmina Khadra.