L’Occident se lance à la reconquête de l’Afrique

Antony Blinken, secrétaire d’État américain
Le secrétaire d’État américain, Antony Blinken

Le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, est annoncé en visite sur le continent africain, au mois d’août prochain. Un périple qu’il compte mener après la visite du ministre russe des Affaires étrangères et celle du Président français Emmanuel Macron en Afrique. Une nouvelle reconquête de l’Afrique ?

Antony Blinken est annoncé en Afrique du Sud, en République Démocratique du Congo et au Rwanda. C’est ce qu’a annoncé, ce vendredi 29 juillet 2022, le département d’Etat américain. Il n’y a pas qu’Antony Blinken qui se rendra en Afrique. En effet, Linda Thomas-Greenfield, ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, est annoncée au Ghana et en Ouganda, toujours en août prochain. Par ailleurs, la directrice de l’agence américaine d’aide au développement, Samantha Power, revient d’un périple qui l’a menée au Kenya et en Somalie.

Un challenge diplomatique américain qui coïncide avec d’autres offensives de pays occidentaux non moins importantes. En effet, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, rentre d’un périple africain, qui l’a mené en Egypte, en Éthiopie, en Ouganda et au Congo. Alors que le chef de l’Etat français, Emmanuel Macron, vient, lui de boucler une tournée africaine, qui l’a conduit au Cameroun, au Bénin et en Guinée-Bissau, pays dont le chef de l’Etat, Umaru Sissoco Embalo, est le président en exercice de la CEDEAO.

Des déplacements de dirigeants de pays occidentaux qui, visiblement, ont lancé la reconquête de l’Afrique. Sur fond de crise en Ukraine. En tous les cas, Washington a été on ne peut plus clair sur le sujet, en précisant que l’objectif du voyage de Blinken est de faire comprendre aux pays africains qu’ils ont «un rôle géostratégique essentiel et sont des alliés cruciaux sur les questions les plus brûlantes de notre époque, de la promotion d’un système international ouvert et stable».

Lire : Macron promet l’appui de la France dans la lutte contre le terrorisme au Bénin