L’Algérie plus exposée que le Maroc à la menace terroriste


Lecture 2 min.
Les forces armées algériennes
Les forces armées algériennes

L’Indice mondial du terrorisme pour l’année 2023 révèle qu’en Afrique du Nord, le Maroc fait partie des pays les plus sûrs, contrairement à son voisin l’Algérie, où il existe une menace.

L’Institut australien de recherche sur l’économie et la paix a publié l’Indice mondial du terrorisme pour l’année 2023. Le document classe 163 pays en fonction dommages causés par des actes terroristes. Un classement effectué sur la base du nombre d’incidents, de morts, de blessés et des dégâts matériels. Le Maroc est mieux placé que le voisin algérien.

L’Algérie exposée à la menace terroriste

Créé en 2012, le Global Terrorism Index se fonde sur les informations collectées par la «Global Terrorism Database» de l’Université du Maryland. Il classe le Maroc à la 89ème place, parmi les pays ne faisant face à aucune menace terroriste. Les États en tête de liste sont ceux les plus impactés par les actes terroristes. Au niveau maghrébin, le rapport classe le Maroc et la Mauritanie comme pays « sans influence » de la menace terroriste.

Par contre, l’Algérie, la Tunisie et la Libye sont classés comme pays « à faible influence » donc exposés à la menace terroriste. Il ressort de ce rapport que l’année 2022 a été marquée par une baisse de 9% du nombre de décès dus au terrorisme, pour un total de 6 701 victimes. Cette tendance positive, amorcée en 2015, s’est toutefois accompagnée d’une augmentation du nombre d’attaques. Celles-ci étant passées de 3 463 en 2021 à 3 955 en 2022.

L’État islamique, groupe terroriste le plus meurtrier

L’Afghanistan reste le pays le plus touché par le terrorisme, malgré une baisse de 75% des attaques et de 58% des décès. Ce pays asiatique est suivi par le Burkina Faso, la Somalie, le Mali et le Pakistan. L’Afrique subsaharienne enregistré une augmentation de 8% des décès dus au terrorisme. Cette région du continent est devenue l’épicentre du terrorisme, concentrant 43% des décès mondiaux en 2022.

L’État islamique (EI) demeure le groupe terroriste le plus meurtrier, et est responsable de 1 536 décès en 2022. Toutefois, le nombre de ses victimes de Daech a diminué de 16%. L’utilisation de drones par les groupes terroristes constitue une tendance émergente, soulevant de nouvelles préoccupations en matière de sécurité.

Avatar photo
Je suis passionné de l’actualité autour des pays d’Afrique du Nord ainsi que leurs relations avec des États de l’Union Européenne.
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter