L’Algérie perd un hélicoptère de combat de fabrication russe


Lecture 2 min.
Un hélicoptère de combat
Un hélicoptère de combat

L’Algérie, qui continue de renforcer ses capacités militaires dans un contexte régionale tendu, a perdu un hélicoptère de combat. L’appareil s’est écrasé mercredi soir, non loin de l’aéroport d’El-Menia.

Un hélicoptère militaire relevant du Commandement des forces aériennes s’est écrasé, mercredi soir, près de l’aéroport d’El-Menia, en Algérie. L’accident, survenu lors d’un vol d’instruction nocturne planifié, a coûté la vie aux trois membres de l’équipage. Ce jeudi, le ministère de la Défense nationale a indiqué que ces trois soldats sont décédés en martyrs.

Crash d’un hélicoptère militaire de combat

« Lors d’un vol d’instruction nocturne planifié, un hélicoptère militaire de combat de type Mi-171 relevant du Commandement des Forces aériennes, s’est écrasé, dans la soirée du 07 février 2024, vers 21h00, près de l’aéroport d’El-Menia, en 4ème Région militaire », indique le communiqué de l’état-major. « On déplore le décès en martyrs de l’équipage composé de (03) trois membres », poursuit la note.

Suite à ce tragique incident, le Général d’Armée, Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’ANP (Armée nationale populaire) a ordonné l’ouverture d’une enquête pour élucider les causes et les circonstances du crash. Selon les précisons de l’armée, les défunts sont le colonel Amara Réda, le lieutenant-colonel Djalal Yacine et le sergent contractuel Belgharbi Mohamed. Le Président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a rendu hommage aux « martyrs ».

La qualité de l’armement en question

A travers ce drame, l’Algérie perd un équipement militaire essentiel. Il s’agit, en effet, d’un hélicoptère de combat, au moment où le pays renforce ses capacités militaires. On sait qu’en 2016, l’Algérie avait commandé à la Russie 42 hélicoptères d’attaque dont des Mi-28NE. D, ailleurs, deux de ces appareils avaient été livrés la même année. L’appareil qui s’est écrasé, hier soir, est de fabrication russe.

Au cours de la dernière décennie l’Algérie a, selon le journal espagnol El Confidencial, acheté de grandes quantités d’armes de fabrication russe. Seulement, poursuit le média, le pays ne s’est pas trop soucié de la qualité de l’armement. « Surtout en termes de modernité », relève le média. La perte de cet hélicoptère intervient dans un contexte de lutte contre l’avancée djihadiste et de tension avec le voisin marocain.

Avatar photo
Je suis passionné de l’actualité autour des pays d’Afrique du Nord ainsi que leurs relations avec des États de l’Union Européenne.
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter