Invité par Abdelmadjid Tebboune, Mohammed VI se rendra-t-il en Algérie ?


Lecture 2 min.
Abdelmadjid Tebboune et Mohammed VI
Le Président Abdelmadjid Tebboune et le roi Mohammed VI

Le chef de l’Etat algérien, Abdelmadjid Tebboune, a envoyé une invitation au roi du Maroc, Mohammed VI. La demande porte sur une participation au prochain sommet de la Ligue arabe, prévu à Alger début novembre. La réponse du souverain est très attendue dans le  contexte actuel des relations entre le Maroc et l’Algérie.

C’est à travers son ministre de la Justice, Abderrachid Tebbi, que le Président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a invité le roi Mohammed VI à prendre part au prochain sommet de la Ligue arabe. Le courrier a été remis, le 27 septembre 2022, au ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita. Il s’agit de la première rencontre officielle entre des responsables des deux pays voisins en Afrique du Nord, depuis plus d’un an. Période pendant laquelle les deux pays se regardent en chien de faïence.

Lire : Rupture des relations diplomatiques : ça chauffe entre le Maroc et l’Algérie !

Depuis la rupture des relations diplomatiques, au mois d’août 2021, suivie de la fermeture des frontières aériennes par Alger un mois plus tard, plus rien n’allait entre le Maroc et l’Algérie. Une tension née d’une sortie du représentant permanent du Maroc, Omar Hilale, qui avait irrité les autorités algériennes sur la question kabyle. C’était le début d’une vraie escalade avec même des craintes de conflit armé entre les deux pays. Surtout qu’après cet épisode, c’était la course à l’armement enclenchée par Rabat et Alger.

Vers des retrouvailles entre les deux dirigeants de pays frères ?

Alors que les deux pays traversaient des moments de vive tension dans leurs relations, le journal Jeune Afrique annonce, début septembre, que le roi Mohammed VI devrait se rendre en personne en Algérie pour assister au sommet de la Ligue arabe. Ce qui serait une première depuis 2005. Des retrouvailles en vue entre les dirigeants de deux pays qui se disent frères et qui, jusqu’ici, se sont très peu ménagés, tant dans les actes que la parole, surtout côté algérien.

Lire : Le Maroc et l’Algérie se livrent à une course à l’armement

Autant, Abdelmadjid Tebboune a par le passé été virulent à l’égard du royaume chérifien, autant il a fait preuve de grandeur en adressant une invitation personnelle au roi Mohammed VI. Seulement, la réponse du souverain se fait beaucoup attendre. Ou du moins est très attendue. Mohammed VI se rendra-t-il personnellement en Algérie ou enverra-t-il un émissaire ? Dans l’un ou l’autre cas, ce sera un pas de fait en direction de la paix tant attendue entre les deux pays, mais il ne sera pas de la même taille.

Avatar photo
Je suis passionné de l’actualité autour des pays d’Afrique du Nord ainsi que leurs relations avec des États de l’Union Européenne.
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter