Gévrise Emane : enfin une médaille olympique !

Un titre olympique manquait au palmarès de Gévrise Emane. C’est maintenant chose faite pour la triple championne de France, la quadruple championne d’Europe et la double championne du monde. La judokate française s’est offerte à Londres une médaille de bronze dans la catégorie des moins de 63 kg.

La judokate française Gévrise Emane a réussi à décrocher une médaille olympique ce mardi aux JO de Londres dans la catégorie des moins de 63 kg. Après une journée difficile, elle a remporté le bronze en battant la Sud-Coréenne Da-Woon Jong, après prolongation et décision unanime des trois juges. A Londres, elle prend sa revanche sur les Jeux de Pékin qu’elle avait ratés en 2008.

Championne et médaillée olympique

Cette médaille olympique a des allures de consécration pour Gévrise Emane. Née le 27 juillet 1982 à Yaoundé, au Cameroun, sa carrière de judoka débute à l’âge de 13 ans grâce à son professeur de sport au collège, Jacky Bucheux. Elle fait ses premiers pas à l’Institut national du sport et de l’éducation (Insep) à la rentrée 2000-2001. La jeune femme sera championne de France dans la catégorie des -70kg, pendant trois années consécutives : 2004, 2005 et 2006. La jeune femme devient également double championne d’Europe (2006 et 2007).

Mais après les olympiades de 2008, Gévrise Emane est contrainte de se lancer un nouveau défi pour maintenir sa carrière au plus haut niveau. La judokate perd 7 kg et descend dans la catégorie des moins de 63 kg. C’est une prouesse. En 2011, elle est sacrée championne du monde à Paris dans sa nouvelle catégorie et établit un record. Gévrise Emane est la troisième femme dans l’histoire du judo à détenir un titre mondial dans deux catégories. En 2007, elle avait décroché l’or chez les moins de 70 kg. Au palmarès de Dame Emane, figurent également deux titres de championnes d’Europe (-63 kg) remportés en 2011 et 2012.