Gabon : suspension de l’importation des porcs et renforcement des mesures préventives

Le ministre gabonais de l’Agriculture, Paul Biyoghe Mba, a annoncé mardi la suspension de l’importation de viande et des produits porcins afin de se prémunir contre l’épidémie de grippe mexicaine, a-t-on appris de source officielle.

Notre correspondant au Gabon

Cette mesure qui intervient après l’annonce de la découverte de 2 cas de contamination de la grippe porcine en Afrique du Sud, vise à protéger et à préserver la santé des populations gabonaises, contre cette maladie infectieuse et contagieuse qui a déjà fait près de 200 morts dans les Amériques et l’Europe.

‘’Dans l’immédiat, il n y a pas d’alerte ou même de suspicion au Gabon. A l’évidence, la consommation de viande de porc ne présente, pour le moment aucun danger’’, a affirmé le ministre de l’agriculture. Toutefois, Paul Biyoghé Mba, a demandé aux responsables techniques des ministères de la santé et de l’agriculture de redoubler de vigilance et d’intensifier les contrôles sur l’ensemble des ports, aéroports et frontières terrestres du pays.

Outre ces mesures, le membre du gouvernement a invité ses compatriotes à respecter plus par le passé, des règles élémentaires d’hygiène, notamment se laver fréquemment les mains, couvrir les éternuements et les écoulements nasaux et éviter les grands rassemblements humains. Il a également recommandé la prudence à tous les gabonais devant se rendre à l’étranger particulièrement dans les pays touchés par cette maladie.

La grippe porcine est une maladie respiratoire caractérisée par la toux, des éternuements, une respiration difficile et une baisse d’appétit. La transmission se fait par contact direct entre le porc malade et l’homme. Elle se transmet également d’homme à homme par voie respiratoire

Lire aussi:

 Grippe porcine : l’Afrique épargnée